L’Association AGIR doublement primé par le prix spécial equateur 2014

septembre 23, 2014 Commentaires fermés

Double prixAGIR a reçu le 22 Septembre le prix Equateur et la bonne nouvelle est que AGIR a également été appelé une 2ème fois pour un prix spécial concernant l’Aménagement Côtier.

photo 2photo 4
Le prix Equateur a été remis à M. Nibani (Président de AGIR) par la reine Noor de Jordanie " Trés applaudi pour le deuxième  le prix spécial (porté par la main gauche ) , qui lui a été remis par les acteurs  Connie Brittany and Ed Norton.

La ceremonie s’est déroulée au prestigieux Lincon Center Plaza à Manhathan à New YorkLogo prix equateur-1

videos AGIR

août 4, 2014 Commentaires fermés

Videos 

Video Expediton Med Microplastique

Video 1

Nibani est le président de l’association AGIR à Al Hoceima au Maroc. Affecté comme professeur de science de la terre et de la vie au lycée de Al Hoceima, il fut séduit il y a 23 ans par la beauté de la région et s’engage depuis pour la protection de l’environnement. Quand l’exercice de sa profession et de ses activités dans le cadre de AGIR lui en laisse le temps il va observé les balbuzards pêcheurs et suit leurs évolution dans le but de trouver un moyen de protéger leurs habitat. Avec son engagement et ses connaissances des lieux et personnes sur place il nous à apporté une aide indispensable durant toute la mission au Maroc.

Abdelouahid Kaikai est un membre de l’Association AGIR qui nous a soutenu pendant la mission au Maroc. Il est originaire de Al Hoceima et marin professionnel. Il entretient une forte relation avec les pecheurs artisanaux locaux, et travaille avec eux sur une réduction de pression sur les resources marines et s’engage pour une diversification des revenus des pecheurs. Il coordonne un grand nombre de projets qui vont dans ce sense

Hisham Bouziane est de Al Hoceima où il fait ses études jusqu’à l’âge de 18 ans. Il part ensuite à Tanger et devient ingénieur agronome. ll s’engage dans des projets de développement socio économiques et environnementaux ainsi qu’avec des organismes internationaux sur l’immigration. Il travaille aujourd’hui à Al Hoceima avec l’association AGIR comme vice président, dont il est également membre fon [...]

Video 2 Impact de l’homme sur les océans – The Changing Oceans Expédition  http://www.youtube.com/watch?v=7REe-xr5_Qw#t=212

Expedition Med 2014

juillet 26, 2014 Commentaires fermés

Communiqué de Presse Poster dechets L’Association Marocaine AGIR cordonne l’Expédition MED 2014,au niveau de la Méditerranée Marocaine:   Le Laboratoire Citoyen des sciences participatives auquel contribue  l’Association AGIR en partenariat avec les Instituts scientifiques INRH, Expedition Med , écovolontaires étudiants ,et  pêcheurs , a en effet démontré son efficacité à travers les résultats obtenus grâce à l’Expedition Med , les risque d’une pollution majeure et inquiétante , les microplastiques , en effet , Expedition Med a pu dévoiler des concentrations équivalentes de microplastique que celle du propre plancton plus de 250 Milliards d’elements microplastiques baignent dans la surface ; AGIR lance  la sonnette d’alarme pour stopper le rejet du plastique dans nos mers . La nouvelle loi pour remplcer le plastique non degradable en plastique degradable , ne semble pas du tout résoudre le problème . AGIR propose la solution de tri à la source à l’instar des pays developpées , car seule l’implication des citoyens de façon systématique à travers une approche systématique , qui implique des programmes au niveau des écoles , et de Municipalités , à l’instar développé par AGIR pour transformer à travers les écoles les maisons en centre de tri , de recycleage et de réutilisation . Cette expedition a pu devoiler au grand publique cette pollution encore inconnu même par nos scientifiques car invisible  ( voir Video 2M , AGIR a accopmagné Expedition Med durant 4 jours sur  plus d’un millier de Km , pour prospecter a un grand nombre d’espèces allant du plancton microscopique aux grands mammifères marins..Lire la suite  .

Création de la Coopérative Med Nasses

juillet 19, 2014 Commentaires fermés

  Création de la Coopérative Med Nasses

La création de l’Association Med Nasse a été faite récemment en 2012 , ce projet consiste à l’appui d’une Association de Femmes des pêcheurs afin de pouvoir mieux organiser cette activité ,   Cette activité constitue pour L’Association AGIR une importance stratégique à plusieurs niveaux, notamment dans l’implication de la femme à part entière dans le processus de gestion intégrée des Ressources halieutique au sein de la Zone Marine protégée du Parc National d’Al Hoceima ,

Formation jeunes fillesS

Séance de formation pour les jeunes filles au sein de la coopérative Med Nasses

Nasse poisson

Les Nasses sont vidées, ici des poissons demersales de haute valeur économique tout au profit de cette activité

L’’implication des femmes des pêcheurs est d’autant plus naturelle , qu’elles sont contribuent à diversifier les revenus de la famille des pecheurs , spécialement pendant les périodes de repos biologique , et qu’elles sont de vraies artisanes en matière de fabrication des nasses .programme de formation en gestion comptable a instauré la création d’un mécanisme financier innovant visant l’appui à l’amélioration des moyens d’existence des femmes des pêcheurs . ce programme a inclus aussi les pecheurs pour la mise en œuvre des mesures d’adaptation : substitution des techniques de pêche illégales, commercialisation du produit de pêche.Les résultats issus de la création de la coopérative Med Nasses, peuvent être considéré exemplaire, l’activité a enregistré une grande réussite en matière de bien-être communautaire. Cette coopérative, dotée d’un fonds de 14 500 Euros, a assuré une meilleure organisation pour la production et la commercialisation de nasses (engins de pêche durable biodégradables). Sur une période de 6 mois, cette coopérative a fabriqué et vendu plus de 342 nasses, soit 6 840 Euros de bénéfices, représentant un retour sur investissement de 47,17%.

 

9 Séance de formation des Femmes des pêcheurs dans le centre des femmes des pêcheurs

9 Séance de formation des Femmes des pêcheurs dans le centre des femmes des pêcheurs

Le Jonc "Dass ou Azlaf " Un produit de la Biodiversité floristique destiné pour la protection de la Biodiversité marine :

Au Nord du Maroc le Jonc piquant en arabe Dass en Amazigh Azlaf , pousse dans les zones humides, principalement dans les zones humides , au sein des estuaires et embouchures marines. Sur la baie d’Al Hoceima , Il pousse dans les eaux des marais salés au niveau de l’embouchure de Oued Rhis et Nekkor et joue un role important contre l’érosion

Le Jonc piquant (Juncus acutus) est une espèce de plante monocotylédone de la famille des Juncaceae

Le Jonc piquant (Juncus acutus) est une espèce de plante monocotylédone de la famille des Juncaceae

 

Les tiges et les feuilles partent de la base à des angles différents donnant à la plante un aspect globuleux. Ils sont récoltés par des fournisseurs, qui assurent un produit de qualité à cette activité, Parmi nos objectifs, figure l’appui de cette activité, afin de conserver cette plante contre les menaces qui pèsent sur cet écosystème riche en endémismes fragiles. Malgré que ces terrains soient non constructibles, grâce à cette activité traditionnelle, le projet essaie de rentabiliser cette activité face aux convoitises de la spéculation de la littoralisation de ces cotes et des plages encore vierges.

Ils sont récoltés par des fournisseurs, qui assurent un produit de qualité à cette activité, Parmi nos objectifs, figure l’appui de cette activité, afin de conserver cette plante contre les menaces qui pèsent sur cet écosystème riche en endémismes fragiles.

Ils sont récoltés par des fournisseurs, qui assurent un produit de qualité à cette activité, Parmi nos objectifs, figure l’appui de cette activité, afin de conserver cette plante contre les menaces qui pèsent sur cet écosystème riche en endémismes fragiles.

 

Les Nasses produits sont vendus aux pêcheurs palangriers qui exercent une pêche durable

Les Nasses produits sont vendus aux pêcheurs palangriers qui exercent une pêche durable

L’amélioration des moyens de subsistance de la communauté des pêcheurs (hommes et femmes) a considérablement impacté leur niveau de vie et leur autonomie  économique et sociale, notamment à travers leur affiliation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (prise en charge médicale et retraite), ce qui eu un  impact positif sur le bien-être, l’accès aux soins de santé et à l’éducation (notamment pour les enfants des pêcheurs).

Les Nasses produits sont vendus aux pêcheurs palangriers qui exercent une pêche durable

Les Nasses produits sont vendus aux pêcheurs palangriers qui exercent une pêche durable

L’activité de pêche avec les Nasses nécessite un environnement sein , il est impératif de lutter contre tous les types de peche non responsables , en effet le lobbying effectué par AGIR , ne peut se faire , que par l’appui et le renforcement des communautés en interface avec les écosystémes , dans une approche du bas vers le haut , AGIR a pu influencer quelques milliers de fervents defenseurs de la nature , essentiellement constitués par la communauté des pecheurs artisans, elle a réellement pu créer une pression importante sur les activités de Pêche illégale.

Ce dynamisme de groupe a constitué un contrepoids vis à vis du lobby de la peche illégale « Certains chalutiers » , et a permis au Département de Pêche Maritime d’obliger les chalutiers à porter des appareils de géo-localisation VMS. Ce processus a considérablement réduit le chalutage dans les zones côtières de reproduction au sein des faibles profondeurs , ce qui a aboutit à la préservation de 19000 Ha marins , et de ce fait a contribué dans l’essor des activités de pêche durable au profit de la conservation .De même la pêche à la dynamite constitue une menace à la Biodiversité marine , et aux espèces ciblés par la pêche aux Nasses , les pêcheurs ont toujours prêté main forte à l’Association AGIR pour lutter contre ce fléau , qui est directement responsable de la disparation du phoque moine récente au sein du PNAH.

 

 

 

Mission Suivi Balbuzard du PNAH 2014

juin 11, 2014 Commentaires fermés

La mission de suivi de l’emblématique population du Balbuzard , se poursuit au sein du Parc National d’Al Hoceima , c’est une équipe de choc qui a pris en charge cette activité grace à la coopération entre les Haut Commissariat des Eaux et Forets et la Lutte Contre la Désertification , le Conservatoire du Littoral Français et l’Association AGIR.

La mission se déroule sur tout les fronts , à travers des sorties marines grace à la nouvelle embarcation offerte par le projet AGIR MAVA , le travail de recensement et de la population ainsi que les nids potentiel et ou actif , est une tache assez rude vu que les couples actifs de cette population change de nid au sein d’une même aire de reproduction chaque année.

2014-05-25 15.51.31

BATQUEMADO

Des bancs de Dauphins vous surprend en vous poursuivant joyeusement , c’est une interaction indescriptible que nous reflète la photo

Dauphins PNAH

Des sorties terrestres , qui ont demandé des efforts importants pour pouvoir suivre les activités des nids reproducteur sur des falaises imprenables , ou se réfugie la population des Balbuzards , leurs nids donnent généralement sur une zone de pêche comme c’est le cas de cette femelle qui nous a réjouit d’un spectacle de voltiges et de tentatives de pêche encore inédit

BestbalpecheS copieLe Parc National d’Al Hoceima joui d’une biodiversité extrêmement riche et ahurissante , que ce soit sur la partie terrestre ou marine ,  les très hautes falaises parfois sur des altitudes de 400 à 600 mètres , nous donnent cette sensation d’échappement de notre commun quotidien , en une journée on est entourés d’une avifaune incroyable Passereaux Aigles , Botté , de Bonelli , ou faucon pèlerins et autres  ..

BalbjebhaCrAprès 24 ans nibani en compagnie de l’équipe retrouve le nid de Jebha qui n’est pas reproductif mais qu’un mal solitaire essaie d’y conquérir une femelle , pour la charmer et la convaincre de partager son nid en abandonnant le Parc national d’Al Hoceima vers le SIBE de Jebha

 

L’Association AGIR lauréat du Prix Équateur 2014

juin 5, 2014 Commentaires fermés

L’Initiative Équateur vient d’annoncer aujourd’hui L’Association marocaine AGIR Association de Gestion Intégrée des Ressources comme l’une des trois lauréats du Prix Équateur 2014 au niveau de l’Afrique du nord et du moyen orient . Elle fait partie des rares initiatives qui représente la réalisation locale remarquable au progrès des solutions de développement durable pour les gens, la nature et la résilience des communautés au niveau mondial .

 

En effet et suite à un appel mondial à candidatures, l’Initiative Equateur a reçu un nombre record de 1 234 candidatures de 121 pays à travers le monde. Un vaste processus d’examen guidée par un Comité consultatif technique d’experts internationaux a été effectuée au cours des derniers mois, de conclure aujourd’hui avec l’annonce des trente-cinq gagnants au niveau mondial.

Logo prix equateur-1

Alors que la diversité dans leurs innovations et les zones de travail, chaque gagnant démontre à base communautaire, des actions de terrain pour répondre environnement, la pauvreté et le changement climatique remet en question de front. Vingt-six gagnants seront pris en charge pour assister à une cérémonie de remise des prix de haut niveau au Lincoln Center à New York le lundi Pecheurs Cala Iris22, Septembre 2014 comme une contribution au Sommet sur le climat du Secrétaire général de l’ONU.

L’innovation consiste en la participation des pêcheurs artisanaux dans le contrôle des ressources halieutiques à travers la mise en place d’un système de surveillance et dans l’adoption de l’approche « Aires Marines Protégées » qui ont permis de renforcer la résilience des pêcheurs notamment à travers l’amélioration des revenus et la sécurisation des ressources (pêche responsable).

 

Grâce à l’équipement durable des pêcheurs, leur orientation vers la pêche d’espèces de qualité et à forte valeur rajoutée, le projet a permis d’améliorer considérablement les revenus des pêcheurs (653 220 Euros de revenus générés depuis le lancement de l’initiative) ce qui a largement contribué à l’autosuffisance locale. L’atteinte de ce résultat est rendu possible grâce à une innovation financière développée dans le cadre du projet, et permettant aux pêcheurs de s’équiper grâce à des facilités de paiement accordées par la coopérative féminine. Ainsi, le coût des nasses n’est remboursé par les pêcheurs qu’au moment des ventes du produit de pêche. Un montant de 5% des revenus générés par les ventes à la halle est prélevé directement et reversé à la coopérative féminine.

 

Comité de suiviL’initiative s’est appuyée sur une approche systémique mobilisant de façon inclusive plus de 1200 pêcheurs artisans. Elle a en outre accompagné les services gouvernementaux dans l’application de la loi sur la pêche illégale. L’initiative a fortement contribué à l’éradication de la pêche illégale (pêche à la dynamite), et ce grâce au système de surveillance communautaire mis en place dans le cadre du projet et qui permis d’alerter les autorisés locales sur les pêcheurs illégaux en vue de la sanction des barques concernées.

L’initiative a renforcé la résilience de la communauté des pêcheurs face aux pressions externes (interdiction des filets maillants dérivants) et aux pressions environnementales (changements climatiques qui risquent d’impacter négativement le secteur de la pêche).

 

 

Afin de préparer les pêcheurs d’Al Hoceima à l’interdiction des filets maillants dérivants, le projet a anticipé la crise économique en appuyant la reconversion de 90% de bateaux palangriers à travers leur formation et équipement en nasses fabriquée par les femmes de pêcheurs. Grâce à cet appui, les pêcheurs ont pu s’adapter et éviter une crise économique engendrée par les changements sociaux et économiques qu’ont connus les autres ports.

Carte Zonage PNAH S

En termes d’adaptation, le projet a renforcé la capacité de résilience des pêcheurs artisanaux et de leurs femmes vis-à-vis des changements climatiques et ce à travers :

  • Reconversion des pêcheurs vers la pêche durable et vers la pêche de nouvelles espèces à forte valeur ajoutée
  • Diversification des activités génératrices de revenus (pêche durable, valorisation du produit de la mer, couture)
  • Autonomisation financière des femmes de pêcheurs
  • Intégration des pêcheurs dans l’éradication de la pêche illicite

AGIR à travers M. Nibani est nommé au Coach Conservation Network

mai 22, 2014 Commentaires fermés

AGIR à travers M. Nibani est nommé au Coach Conservation Network , CCN et souhaite adopter les normes ouvertes à l’échelle de l’Afrique du Nord et le Moyen Orient 

9_Diplome_Houssine

L’adoption des normes ouvertes internationales de conservation de la nature constitue une démarche capitale pour une gestion efficace et respectueuse des ressources naturelles et des écosystèmes, La conservation des espèces et du biotope dans lequel elles vivent constitue une tâche difficile pour les associations locales dans l’absence de normes communes qui puissent harmoniser leurs interventions pour rendre leur action plus efficace et durable, , après sa participation à l’Ateleir de formation des Coaches au mois de Mars 2014 au Caméroune M. Nibani, a été nommé par les responsables du Coach Conservation Network , Conservation de la nature est la principale organisation de conservation travaillant dans le monde entier pour protéger les Aires  écologiquement importantes et les eaux de la nature et des gens. – Voyez plus à: https://www.conservationgateway.org/ConservationPlanning/ActionPlanning/Network/Pages/conservation-coaches-netw.aspx#sthash.91xxre4s.dpuf CCN   Dorénavant la mission de Monsieur NIBANI est de renforcer les responsables au niveau des Aires protégées et de leur fournir les outils et moyens de diligenter des projets qui visent à éliminer les menaces directes sur les espèces et les écosystèmes tout en ayant une vision stratégique par rapport aux facteurs indirects qui guettent ces milieux naturels vulnérables, et de renforcer les actions palpables avec une méthodologie et des indicateurs mesurables. Aujourd’hui, les acteurs nationaux concernés par la protection de l’environnement ont déjà beneficié d’une formation qui a eu lieu à Al Hoceima , du 23 au 27 novembre 2013 dans le Parc national d’Al Hoceima cette manifestation financée par la fondation suisse (MAVA), et organisé par l’Association AGIR en collaboration avec la Fondation of succès (FOS) basée aux Pays-Bas, a connu la participation d’un ensemble d’ONG nationales, notamment l’Association marocaine pour l’écotourisme et la protection de l’environnement, la Société protectrice des animaux et de la nature (SPANA), l’AESVT ainsi que plusieurs coopératives de pêche au niveau de la méditerranée.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 193 autres abonnés