Un programme de formation de Co-Gestion Communautaire et des No-Take-Zones pour la mise en œuvre de l’AMP du Parc National d’Al-Hoceima

April 19, 2022 Comments off

Une centaine des pêcheurs artisans exerçant dans les sites de pêche de cala iris et de tala Youssef ont bénéficié de la nouvelle formation autour des No-Take-Zones (NTZ) lancé par AGIR en partenariat avec l’institut de technologie des pêches maritimes (ITPM) ; cette formation vise à renforcer la contribution des pêcheurs artisans dans la cogestion de l’Aire Marine Protégée du Parc National d’Al-Hoceima à travers les NTZ. il s’agit d’un programme cofinancé par la Fondation MAVA , le MedFund et le PMF-FEM/PNUD-Maroc

La formation cible environ 300 pêcheurs issus de cinq sites de pêche, elle a été assurée par M. KAISSARI le directeur de l’ITPM avec l’aide de l’équipe de AGIR. Le programme de cette formation comprend une séance d’information, destinée à informer les pêcheurs, sur la notion de No-Take-Zones qui signifie zones de non prélèvement ou de non capture ; et les sensibiliser sur le rôle des NTZ. Il s’agit d’une ferme grandeur nature ou va se reproduire la biomasse à l’abri de tout effort de pêche. Paradoxalement, l’effet réserve qui en sera issu est un atout majeur pour la conservation des ressources marines via ce mode de co-gestion communautaire jamais encore expérimenté au Maroc. Durant la deuxième séance « séance d’acceptabilité », les pêcheurs fort de leurs grand niveau de connaissance via les différents programmes de formation continue depuis 2008, ils ont montré leurs enthousiasme et engagement à adhérer de façon unanime à l’instauration des NTZ au sein du parc national d’Al Hoceima tout en s’engageant à la mise en œuvre de celles-ci notamment en participant de manière volontaire au gardiennage et au suivi communautaire.

Un atelier autour du Plan côtier et du changement climatique à Tanger

March 16, 2022 Comments off

Le 16 mars 2022, les deux centres d’activités du Plan d’action pour la Méditerranée du PNUE, le Plan Bleu et le PAP, ont organisé le premier atelier de Cadrage du Plan Littoral.

Organisé en collaboration avec le Ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable du Royaume du Maroc et la Direction de l’Environnement de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’atelier a réuni une cinquantaine de participants dans le cadre du MedProgramme du Fonds de l’environnement mondial.

Tout au long de la journée, l’objectif de cet atelier a été d’initier l’élaboration du Plan côtier de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, piloté par le PAP et soutenu par la méthodologie participative Climagine du Plan Bleu. Cette méthode vise à inclure et à impliquer le plus de parties prenantes, de secteurs et d’échelles possibles afin d’alimenter la préparation du Plan côtier.

Ces réflexions participatives concernent l’adaptation aux risques côtiers basée sur les écosystèmes, ainsi que l’engagement des secteurs privés et financiers dans les efforts d’adaptation au changement climatique dans ces zones. A partir des conclusions, des actions prioritaires et des « dimensions de durabilité » identifiées au cours de cet atelier, le PAP et le Plan Bleu poursuivront leurs efforts de consultation au cours de prochains ateliers afin de soutenir le développement durable et la protection de l’environnement.

L’atelier a remporté un franc succès et a permis de réunir des représentants gouvernementaux nationaux et locaux, dont certains issus du Ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable , des institutions scientifiques comme l’Institut national de Recherche Halieutique du Maroc et des ONG marocaines comme l’Association AGIR.

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES

February 2, 2022 Comments off

Interview donné à M. Nibani Houssine par la Radio Nationale RTM journal en langue espagnole à l’occasion de la celebration de la journée mondiale des zones humides

La thématique choisie cette année est “AGIR pour les zones humides c’est agir pour les personnes et la nature”, mais qu’est-ce que les zones humides exactement ?
Pour M. NIBANI Houssine Président de AGIR : les zones humides reposent sur un facteur déterminant qui est l’EAU , tant pour le fonctionnement de ces espaces naturels que pour la vie des animaux et l’innondation des sols par des des eaux douces saumâtres et salées , ainsi que leurs compositions en nutriments

ces terrains subissent des bouleversements journaliers saisonniers ou annuels ces variations dépendent des conditions climatiques , la localisation de la zone dans le bassin versant, fluvial , le contexte géomorphologique la topographie conduisent à la formation de sols particuliers .
l’objectif de la celebration de cette journée est de faire connaitre le role de ces zones humides ZH , pour faire prendre conscience de la valeur auprès de l’humanité et la planète, je vous invite à écouter l’interview en totalité par le lien …..

El tema elegido este año es “Actuar en favor de los humedales es actuar en favor de las personas y la naturaleza”, pero ¿qué son exactamente los humedales?
Para el Sr. NIBANI Houssine, Presidente de AGIR, los humedales se basan en un factor determinante que es el AGUA, tanto para el funcionamiento de estos espacios naturales como para la vida de los animales y la inundación de los suelos por agua dulce, salobre y salada, así como su composición de nutrientes

Estos suelos sufren alteraciones diarias, estacionales o anuales. Estas variaciones dependen de las condiciones climáticas, de la ubicación de la zona en la cuenca hidrográfica, del contexto geomorfológico y de la topografía, y conducen a la formación de determinados suelos.
El objetivo de la celebración de este día es dar a conocer el papel de estos humedales ZH, para concienciar del valor que tienen para la humanidad y el planeta, os invito a escuchar la entrevista al completo en el enlace …..

L’UE accorde 17 millions d’euros au projet ILIAD pour lancer un jumelage numérique innovant au sein des océans

January 27, 2022 Comments off

l’association AGIR de Gestion Intégrée des Ressources est le partenaire marocain , parmi les 56 partenaires internationaux de ce consortium, Iliad développera des représentations virtuelles de la mer qui intégreront et étendront les infrastructures numériques d’observation de la terre et de modélisation et les installations informatiques existantes de l’UE est de l’Afrique du Nord , afin de fournir des prévisions très précises des évolutions futures.

Janvier 2022 – l’Union européenne (UE) a accordé au consortium ILIAD 17 millions d’euros pour développer et lancer un jumeau numérique de l’océan (DTO) qui fournira des prévisions très précises sur l’évolution future des mers du globe.

Le projet ILIAD, qui regroupe 56 partenaires de 18 pays différents d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, a reçu ce financement dans le cadre du “Green Deal” européen, doté d’un milliard d’euros.

ILIAD développera des modèles virtuels conçus pour refléter avec précision les changements et les processus qui se produisent dans l’océan. ILIAD commercialisera un modèle interopérable, gourmand en données et rentable, en capitalisant sur l’explosion des nouvelles données fournies par de nombreuses sources terrestres différentes, les infrastructures informatiques modernes, notamment l’internet des objets, les réseaux sociaux, le Big Data, le cloud computing, etc.

Le consortium ILIAD, qui a obtenu un financement dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’UE, combinera une modélisation à haute résolution avec une détection en temps réel des paramètres océaniques, des algorithmes avancés pour la prévision des événements spatio-temporels et la reconnaissance des formes. Les représentations virtuelles seront constituées de plusieurs répliques numériques de l’océan en temps réel ou quasi réel.

ILIAD créera également une place de marché pour distribuer des applications, des plug-ins, des interfaces, des données brutes, des données de science citoyenne, des informations synthétisées et des services à valeur ajoutée en combinaison avec le DTO d’ILIAD.

Les partenaires du projet comprennent des entreprises industrielles, des utilisateurs finaux, des établissements universitaires, des développeurs de recherche et de technologie et des entreprises privées.

“Le développement de méthodes innovantes dans des cadres et des plates-formes ouverts est nécessaire pour permettre des évaluations et des comparaisons de modèles significatives et informatives pour de nombreuses grandes applications des sciences de la Terre, de la météorologie au climat”, a déclaré Bente Lilja Bye, PDG de BLB et responsable scientifique d’ILIAD. “L’ambitieux projet ILIAD vise à s’appuyer sur les atouts résultant de deux décennies d’investissements dans les politiques et les infrastructures de l’économie bleue pour contribuer à une économie océanique durable.”

“Notre objectif est de réunir une communauté d’utilisateurs aussi large et diversifiée que possible, composée d’utilisateurs existants et de nouveaux utilisateurs, qui utiliseront les solutions technologiques innovantes du projet pour relever les défis futurs”, a déclaré le professeur Georgios Sylaios de l’Université Démocrite de Thrace, qui est le gestionnaire opérationnel d’ILIAD.

“En combinant une grande quantité de données diverses dans une approche riche sur le plan sémantique et agnostique sur le plan des données, qui permet une communication simultanée avec des systèmes et des modèles du monde réel, nous permettrons aux chercheurs d’élaborer des scénarios de simulation et d’analyser l’impact des mesures de prévention et d’adaptation au changement climatique.”

À propos d’ILIAD

ILIAD est un projet financé par l’UE qui vise à développer et à lancer des modèles virtuels de l’océan qui fourniront des prévisions très précises sur l’évolution future des mers du globe.

ILIAD développe des représentations conçues pour refléter avec précision les changements et les processus qui se produisent dans l’océan. ILIAD commercialisera un modèle interopérable, riche en données et rentable, en capitalisant l’explosion de nouvelles données fournies par de nombreuses sources terrestres différentes, l’infrastructure informatique moderne, y compris l’Internet des objets, les réseaux sociaux, le Big Data, le cloud computing, etc.

Pour en savoir plus : https://ocean-twin.eu/

EU Awards €17 million to ILIAD Project to Launch an Innovative Digital Twin of The Ocean

January 27, 2022 Comments off

The ILIAD consortium, which includes AGIR the Morrocan Association for Integrated Ressources Management wthin 56 international partners, will develop virtual representations of the sea that will integrate and extend existing EU earth observing, modelling digital infrastructures and computing facilities to provide highly accurate predictions of future developments.

January 2022 – the European Union (EU) has granted the ILIAD Consortium €17 million to develop and launch a Digital Twin of the Ocean (DTO) that will provide highly accurate predictions of future developments at global seas.

The ILIAD Project, which is comprised of 56 partners from 18 different countries in Europe, the Middle East and North Africa, has been awarded the funding as part of the EU the €1 billion European Green Deal.

ILIAD will develop virtual models designed to accurately reflect changes and processes accruing at the ocean. ILIAD will commercialise an interoperable, data-intensive, and cost-effective model, capitalising the explosion of new data provided by many different earth sources, modern computing infrastructure  including Internet of Things, social networking, Big Data, cloud computing and more.

The ILIAD consortium, which has received funding through the EU Horizon 2020 Research and Innovation Programme, will combine high-resolution modelling with real-time sensing of ocean parameters, advanced algorithms for forecasting of spatio-temporal events and pattern recognition. The virtual representations will consist of several real-time to near-real-time digital replicas of the ocean.

ILIAD will also create a marketplace to distribute apps, plug-ins, interfaces, raw data, citizen science data, synthesised information and value-added services in combination with the ILIAD DTO.

The project partners include industrial companies, end users, academic institutions, research and technology developers and private firms.  

“The development of innovative methods in open frameworks and platforms is needed to enable meaningful and informative model evaluations and comparisons for many large Earth science applications from weather to climate,” said Bente Lilja Bye, CEO of BLB and the Scientific Manager of ILIAD.  “The ambitious ILIAD project aims to build on the assets resulting from two decades of investments in policies and infrastructures for the blue economy to contribute towards a sustainable ocean economy.”

“Our aim is to assemble as broad and diverse as possible user community of existing and new users, who will use the project’s innovative technological solutions to address future challenges,” said Prof. Georgios Sylaios from the Democritus University of Thrace, who is the Operational Manager of ILIAD.

“By combining a large amount of diverse data in a semantically rich, and a data agnostic approach that allows simultaneous communication with real-world systems and models, we will enable researchers to develop what-if scenarios and analyse the impact of measures to prevent and adapt to climate change.”

About ILIAD

ILIAD is an EU-funded project which aims to develop and launch virtual models of the ocean that will provide highly accurate predictions of future developments at global seas.

ILIAD develops representations designed to accurately reflect changes and processes accruing at the ocean. ILIAD will commercialise an interoperable, data-intensive, and cost-effective model, capitalising the explosion of new data provided by many different earth sources, modern computing infrastructure including Internet of Things, social networking, Big Data, cloud computing and more.

For more information https://ocean-twin.eu/

Coordinator

Kostantinos Thivaios, INTRASOFT International

ATELIER DE PRESENTATION, DE SENSIBILISATION ET D’INITIATION A L’UTILISATION DES OUTILS PRODUITS PAR LE PROJET ODYSSEA AU MAROC

November 24, 2021 Comments off

Mercredi 23 & jeudi 24 novembre 2021 NOVOTEL Casablanca

Casablanca les 23 & 24 Novembre le Novotel Hôtel, héberge l’ATELIER DE PRESENTATION, DE SENSIBILISATION ET D’INITIATION A L’UTILISATION DES OUTILS PRODUITS PAR LE PROJET ODYSSEA AU MAROC Organisé par l’Association marocaine de Gestion intégrée des Ressource (AGIR) ; conjointement avec le Centre d’Activités Régional/ des Aires Spécialement Protégée (SPA/RAC) du Plan d’Action pour la Méditerannée (PAM) Programme des Nations Unies pour l’environnement PNUE.

Ont assisté à cet important événement scientifique d’importantes parties prenantes et utilisateurs finaux au Maroc : la Marine Royale , le  Ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable représenté par le laboratoire National de l’environnement ; le Département des Pêches Maritimes , et le département des Eaux et Forêts ;  l’Agence Nationale des Ports , et l’Agence Nationale de l’Aquaculture , ainsi que des Universitaires des chercheurs de l’Université Abdelmalek ESSAADI  .

Pendant la session matinale du Mardi 23 des mots de bienvenues ont été prononcés par Messieurs Houssine NIBANI , leader de l’Observatoire marin Odyssea d’Al Hoceima, le professeur Georgios Sylaos (DUTH) chef de fil du projet ODYSSEA & Monsieur Daniel Cebrian représentant le SPA/RAC ;  le projet ODYSSEA est financé par l’Agence Européenne de Recherche Exécutive de l’UE ( REA)

L’objectif principal de ce Forum, était de présenter les acquis (durant les 54 mois) du projet ODYSSEA aux institutions, et ce afin de les informer sur les produits développés dans ce cadre , ainsi que les nombreuses applications et services fournis dans différents secteurs d’activité maritimes au profit des autorités portuaires, autorités publiques dans le domaine de la protection de l’environnement marin, de la pêche et de l’aquaculture .

 Plusieurs allocutions  ont été communiquées durant ce forum hybride très bien réussi , notamment sur la nouvelle plateforme MARINOMICA.COM issu du projet ODYSSEA ,  ainsi que d’importantes  interventions d’entreprises internationales , pour expliquer les différents services fournis ,entre autres satellitaires par Collecte Localisation Satellite, France (CLS)  , qui expliquent le fonctionnement du matériel et de l’équipement technologique innovant fournis à l’Observatoire d’Al Hoceima  tel les gliders d’Alseamar ainsi que les systèmes de surface et de profondeurs fournis par l’entreprise Allemande DEVELOGIC , de même que des communications concernant les services portuaires aux Maroc.

A l’issue d’une première journée très chargée d’échanges et de contributions, plusieurs horizons de travaux futures ont étés tracés sur l’économie bleue; et traités par les différents parties prenantes institutionnels , mais aussi par des entreprises; tel l’appui du secteur de l’aquaculture à travers des activités pilotes au profit d’une exploitation optimale, harmonisé avec le programme IMAP du PAP/CAR en ce qui concerne la conservation marine et le suivi de la qualité environnementale .

Améliorer la connaissance sur les cétacés, notamment le suivi des populations du grand Dauphin , pour proposer des solutions efficaces pour diminuer les impacts de déprédations sur l’activité de pêche, d’autre part étudier les éventualités pour  appuyer d’autres secteurs  concernant les services portuaires au Maroc  , tel la gestion intégrée de la navigation marine , et  la régulation environnementale au sein des port , notamment la prévention de l’intrusion des espèces indigènes via le ballastage.

A la fin de la deuxième journée , une présentation du futur projet ILIAD , financé par l’UE a été présentée , comme continuité du projet actuel ODYSSEA , et dont les objectifs sont similaires , mais qui aura une envergure plus amplifié , étant donné que le Maroc va pouvoir travailler sur les deux côtes méditerranéennes et atlantique .

Durant les débats tous les participants ont exprimé à la fois leur satisfactions des résultat du projet Odyssea , ainsi que leur adhésion au nouveau projet ILIAD , notamment dans les activités de partage des expériences , pour la mise au niveau des acteurs marocains vis à vis de la rives Nord , spécialement les programmes de formations et programmes d’échanges au niveau des universités .

Des recommandations sont sorties à l’issue des débat , pour la mise en oeuvre de projets pilotes au niveau de la Méditerranée marocaine , notamment au sein des fermes aquacoles , en coordination avec les institutions et organes représentatif . ainsi que des propositions de projet de réduction des impacts de la déprédation à travers l’amélioration de la connaissance scientifique concernant les cétacés , en particulier le grand dauphin.

Des femmes marins à Al Hoceima..des doigts fins fabriquent des engins de pêche écologiques

July 1, 2021 Comments off

panier / nouvelles

 Source  MAP AR Date 01/07/2021 12:25:04

Des femmes marins à Al Hoceima..des doigts fins fabriquent des engins de pêche écologiques

 Contenu

Al Hoceima 1er juillet 2021 à l’intérieur d’un espace spacieux à l’Institut de technologie halieutique d’Al Hoceima, un groupe de femmes et de filles s’engagent à fabriquer des produits divers et distinés pour la pêche traditionnelle, respectueux de l’environnement.

Il s’agit d’une cinquantaine de femmes des zones urbaines et rurales d’Al Hoceima qui travaillent à plein régime, dans une ambiance animée, à la fabrication de nasses à pêche, à l’apprentissage des mécanismes et techniques d’engins de pêche , et des mécanismes de tissage et de rapiéçage de  filets, et de palangres.

Cette initiative est menée dans le cadre d’un accord de partenariat conclu entre l’Association pour la gestion intégrée des ressources (AGIR ) avec l’Institut de technologie halieutique d’Al Hoceima pour former les femmes marins de la région à la fabrication et à la production de d’engins de pêche traditionnels respectueux de l’environnement.

Concernant les objectifs et l’importance de ce processus, Samira Rahmouni, représentante de l’Association pour la gestion intégrée des ressources (AGIR), précise que cette formation, qui cible une cinquantaine de femmes marins appartenant aux zones urbaines et rurales de la région, dont certaines d’entre elles viennent des communautés de Thala-youssef et Taghanim non loin de la ville, vise principalement à sensibiliser à l’importance de préserver les pêcheries marines et d’améliorer les conditions de vie des bénéficiaires ainsi que leur autonomie financière.

Elle a ajouté, dans une déclaration à la MAP, que les bénéficiaires apprennent dans cette formation, qui a été lancée il y a environ trois mois et combine la théorie et la pratique, les techniques de fabrication de produits à base de matériaux naturels respectueux de l’environnement et biodégradables, comme les nasses, mais aussi des filets de pêche, ainsi que les techniques de pêche aux hameçons, dans le but de préserver l’environnement et d’assurer la durabilité des ressources marines.

Rahmouni a souligné que la formation, qui se déroule en partenariat avec la coopérative « Mednas Rif », s’inscrit dans le cadre du travail mené par l’Association (AGIR) pour sensibiliser à l’importance de la préservation du milieu marin, car plusieurs projets ont été menées à Al Hoceima, notamment en sensibilisant les marins à l’importance de préserver les ressources marines et de ne pas pêcher dans des lieux zones interdites.

Parallèlement à la fourniture des moyens logistiques et à l’acquisition des matières premières nécessaires, pour appuyer la commercialisation , l’Association (AGIR) procède à l’achat et l’acquisition  tous les produits fabriquées par les femmes bénéficiaires , pour et les vendre à des marins professionnels sous forme de crédits à base de fonds rotatoire de AGIR.

De son côté, le directeur de l’Institut des technologies halieutiques d’Al Hoceima, Abdelaziz Ghaith, a estimé dans un communiqué similaire que cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de l’institut sur son environnement extérieur, a permis de sensibiliser les femmes , en fabriquant des produits de pêche traditionnels respectueux de l’environnement, l’importance de préserver l’environnement et la durabilité des ressources marines, et de renforcer leur indépendance financière.

Ghaith a expliqué que les pièges à pêche, qui ont été fabriqués par ces femmes, avec un savoir-faire élevé, sont d’une grande importance, étant donné qu’ils sont fabriqués à partir de matériaux naturels (Jonc) rapidement dégradables et respectueux de l’environnement, ajoutant que certains pièges ont été vendus aux marins dans le but de les utiliser eux dans le processus de pêche responsable .

Il a ajouté que les femmes marins ont bénéficié, au sein d’une même formation, de cours théoriques et appliqués dans les domaines de la sécurité au travail et de la lutte contre l’incendie, exprimant l’espoir qu’il y aura de multiples initiatives visant à améliorer les conditions de vie des femmes, leur permettant de gagner un revenu stable. et leur ouvrir des perspectives prometteuses au sein d’une économie bleue.

Plusieurs bénéficiaires de la formation ont salué cette initiative créative qui leur ouvrirait des perspectives prometteuses et leur permettrait d’améliorer leurs conditions de vie et d’aider au maximum leur famille.

Iman Afkir, l’une des bénéficiaires de la formation, a expliqué que la période qu’elle a passée dans cette formation a été distinguée et unique, qui lui a permis, avec le reste des bénéficiaires, d’entrer dans le domaine maritime par ses grandes portes , pour mettre en valeur leurs nouvelles compétences et aptitudes dans ce domaine.

Cette formation, ajoute Afkir, a renforcé la confiance en soi des femmes et les a aidées à prendre des initiatives suite à cette offres généreuse, elle a exprimé l’espoir que des formations similaires seraient organisées à l’avenir au profit des femmes de la région, notamment dans le domaine maritime.

Il est certain que l’inclusion des femmes marins d’Al Hoceima dans le domaine de l’industrie des produits de la pêche traditionnelle, qui était auparavant l’apanage des hommes, renforcera grandement leur confiance en elles et leur indépendance financière, et ouvrira des perspectives prometteuses et distinctes pour dans un domaine prometteur tel que le secteur vital de la pêche maritime.

Source la MAP

 Écrivain

AZZELARAB MOUMENI, ABDELAZIZ HAYOUN

La journée mondiale des océans célébrée par les femmes des pêcheurs à Al-Hoceima

June 18, 2021 Comments off

Les femmes des pêcheurs des ports d’Al Hoceima et de TALA Youssef viennent de célébrer Le 08 Juin, la journée mondiale des océans pour rendre compte de l’importance des océans dans notre vie quotidienne.

Cette journée qui a eu lieu à L’institut des Technologies des pêches Maritimes d’Al- Hoceima (ITPM). A été marquée par la présentation des résultats importants issus de leurs programme de formation à la fois théoriques sur l’environnement marin et pratique ; qui avait débuté le 08 Mars dernier (journée mondiale des Femmes),  c’était aussi une occasion de présenter les engins de pêche durables fabriqués pendant ces trois mois de travail assidu.

M. NIBANI Houssine a tenu à encourager les femmes l’ensemble des résultats obtenus, notamment grâce à l’appui total de M.RHAIT Abdelaziz Directeur de l’ITPM qui a ouvert l’espace de cet institut de technologies des pêches  au profit d’une cinquantaine de femmes pour améliorer leurs niveau de connaissances et de savoir-faire, via le staff des encadrants de l’ITPM.

Il a aussi remercié M. KARIM Souhail Directeur du Parc National d’Al Hoceima pour ses encouragements aux femmes pour leurs efforts et contributions de conservation au sein de l’Air Marine Protégée.

La cérémonie a été poursuivie par la récompense de l’ensemble des femmes par des prix symboliques et des certificats de formation offerts par l’ITPM. 

A la fin de la cérémonie, un grand geste de reconnaissance a été consacré à Mme.EL GHALBZOURI Abida et M. EL BASTRIOUI Mhamed pour avoir contribué largement à la formation des femmes des pêcheurs ainsi à Mlle.RAHMOUNI Samira qui a pris le temps d’accompagner les femmes durant toute la période de formation et de créer une atmosphère d’harmonie entre elles.

ATELIER DE VALIDATION DE LA PLATEFORME DE DONNEES PAR LES UTILISATEURS ET DE FORMATION A L’OCEANOGRAPHIE OPERATIONNELLE

May 31, 2021 Comments off

ATELIER DE VALIDATION DE LA PLATEFORME DE DONNEES PAR LES UTILISATEURS ET DE FORMATION A L’OCEANOGRAPHIE OPERATIONNELLE

Mercredi-Jeudi, 2-3 June 2021

(ODYSSEA PLATFORM USER VALIDATION & OPERATIONAL OCEANOGRAPHY TRAINING WORKSHOP)

Public cible: Parties prenantes et utilisateurs du Maroc : Universitaires (Étudiants, Chercheurs), Autorité portuaire, autorité publique dans le domaine de la protection de l’environnement marin, de la pêche, de l’aquaculture, industrie aquacole, etc. pour recevoir le lien contacter agirnibani@gmail.com

Target Public: Moroccan stakeholders : University (Students, Researchers) Port Authority, Public authorities active in the field of marine environmental protection, fisheries, aquaculture, …

Période: Mercredi-Jeudi, 2-3 Juin 2021 (2 jours)           –           Lieu : En ligne  /  Venue : Online

AGENDA PREVISIONNEL

En heure locale du Maroc (GMT+1)

1ère journée : 2 Juin 2021 – présentation des acquis du projet aux institutions
Information sur les produits développés dans le cadre d’ODYSSEA et leurs applications
  1. Matinée (Morning Session : 09:00 – 11 :00 / Morocco time – GMT+1 )
  2. Mot de Bienvenue et présentation générale des objectifs : Houcine Nibani (AGIR, Maroc, 10min)
  3. Présentation générale des acquis du projet ODYSSEA et leur application opérationnelle / Project Overview and the role of the Al-Hoceima Observatory
  4. Project overview, Prof. Georgios Sylaios (Democritus University of Thrace, Greece, coordinator, 10-15 min)
  5. Introduction à la plateforme Marinomica  (Nicolas Granier, C.L.S., 20 min)
  6. Claire Dufau (Collecte Localisation Satellite, France) : Présentation des services dans différents secteurs d’activité (15 min)
  7. Introduction à l’observatoire d’El-Hoceima (H. Nibani, 20 min)
  8. Application de l’océanographie opérationnelle et de la modélisation numérique à la navigation et à la gestion portuaire : Adelio Da Silva (Hidromod, 20 min)
  9. Discussion (20 min)
  • Après-midi (Afternoon session :  13:30 – 15 :00 / Morocco time – GMT+1)

Relation avec la protection de la biodiversité marine (Modérateurs :H. Nibani, S. Gana et G. Sylaios

  • Synergie entre ODYSSEA et le programme IMAP du Plan d’Action pour la Méditerranée (Daniel Cebrian, UNEP/MAP/SPA/RAC, 30 min)
  • Biodiversity protection issues:  Implementation of the Ballast Water convention. Detection invasives species in Harbor. Mercedes De Juan (Valencia Port Fundacion, 30 min)
  • Discussion générale

2ème journée : 3 Juin 2021 – Aspects technologiques et scientifiques

Formation aux outils d’analyse des données produites par ODYSSEA pour les doctorants, chercheurs et scientifiques (Capacity-Building for Scientists & Students)

  1. Matinée (Morning Session): 09:00-12:00

Modérateur : Slim GANA (SPA/RAC – Sea-Gust)

  1. Présentation des campagnes Glider réalisées dans les eaux marocaines (09:00-10:40)
    1. Présentation de la technologie Glider (Laurent Beguery, ALSEAMAR, 15min)
    1. Préparation de la mission, Déploiement, Itinéraire, Opérations (Houcine Nibani, AGIR, 15min)
    1. Méthodes de traitement et d’analyse des données de Glider – Interprétation (40min) Exploitation des données de Glider (Orens de Fommervault, ALSEAMAR)
    1. Discussion (20 min)  

Pause – Break : 10:30 – 10:45

  • Méthodes d’acquisition, de traitement et d’analyse des de données bouées de surface et de Lander (10:45 – 12:00)
    • Oceanographic sensors for seawater quality and hydrodynamic monitoring – Instruments de mesures des paramètres hydrologiques et hydrodynamiques in-situ – (Einar-Develogic, 15 min)
    • Processing and Analysis of CTD and hydrodynamic data using « R » (Georgios Sylaios, DUTH, 30 min)
    • Demonstration of the webGIS toolkit (to be used by the mussel farmers) to illustrate the data from surface buoy (Georgios Sylaios, DUTH, 10 min)
    • Discussion (20 min)
  • Après-midi (Afternoon Session): 13:30 – 16:00
  • Méthodes d’analyse des données historiques de houles disponibles via la plateforme Marinomica : Extraction, Analyse d’une série temporelle, calcul des caractéristiques de houles en fonction des périodes de retour (S. GANA, 30 min)
  • Paulo Leitão (Hidromod): Hydrodynamic Modeling results along the Moroccan coasts (30 min)
  • Discussion (20 min)

Pause de 10min – Short- break (14:50-15:00)

  • Eutrophication indices in Marinomica and applications (Lorinc Meszaros, DELTARES, 30 min)
  • Discussion (20 min)
  • General Conclusion of the workshop (10 min)

Protected: Rapport de capitalisation AGIR

May 30, 2021 Comments off

This content is password protected. To view it please enter your password below: