L’Observatoire marin d’Al Hoceima franchit un nouveau cap

janvier 10, 2018 Commentaires fermés

ATELIER D’OPERATIONNALISATION ET D’INTER ECHANGE SUR LE PROGRAMME NATIONAL DE L’OBSERVATOIRE MARIN D’ALHOCEIMA

janvier 5, 2018 Commentaires fermés

Banderole.png

Le Haut Commissariat en collaboration de l’Association AGIR , ont organisé  l’Atelier de Mise en œuvre et d’inter échange sur le programme national de l’Observatoire marin à Al Hoceima, organisé par le Haut Commissariat des Eaux et Forets, et l’Association AGIR, financé par la Fondation MAVA , le M2P Trust Fund, et l’Union Européenne,  et ce le 05 et le 06 Novembre 2018 ; Al Hoceima Hôtel Mercure

Zouhair Presentation.jpg

L’objectif de l’Atelier est de faire une mise au point sur le rôle des acteurs centraux et locaux afin de se partager les visions et les stratégies commune pour une mise en œuvre opérationnelle  de l’Observatoire marin d’Al-Hoceima.

L’Atelier a connu la participation de M. Zouhair AMHAOUACH, Chef de la Division des Parcs et Réserves Naturelles, (HCEFLCD) qui a présenté le projet de l’Observatoire marin d’Al-Hoceima vision, défis et perspectives et a invité tous les partenaires afin de joindre les efforts pour l’opérationnalisation de l’Observatoire d’ Al-Hoceima;  Mme El Jarmouni  représentante du service des Aires Marines protégées a présenté la Stratégie du DPM sur les AMPs Au Maroc  ;  Mr. ELASRI Abdellah Chef du service de la formation maritime et des gens de la mer et du sauvetage Département de Pêche Maritime a présenté le Programme d’encadrement et d’accompagnement et de vulgarisation sur la gestion intégrée des AMPs au profit des pêcheurs au Maroc et a proposé la formation au sein de l’Institut des Technologies de Pêche à Al-Hoceima .

Ouaarmari Najib Directeur de l’Institut National de Recherche Halieutique (INRH) Nador a quant à lui présenté le programme de contribution de l INRH au sein de l’Observatoire marin d’Al Hoceima  et l’intérêt des synergies entre les différents projets et leurs acteurs

Houssine NIBANI, Président de l’association d’AGIR a présenté le programme d’AGIR 2017-2022 au sein de l’Observatoire marin d’Al Hoceima , et qui se comporte ; le projet financé par la Fondation Mava sur la conservation de la biodiversité et des fonctions des écosystèmes à travers la promotion de la gestion et de l’utilisation durable des ressources naturelles de la mer d’Alboran du sud ; le projet ODYSSEA “Operating a network of Integrated Observatory Systems in the Mediterranean Sea” ainsi que le projet  de soutien par l’Association pour le Financement durable des AMP de Méditerranée ; à la démarche de gestion concertée du Parc national d’Al Hoceima

la Présentation des programmes de l APDN sur le Parc National d’Al Hoceima, Etat des lieux et projection sur l’Observatoire marin d’Al Hoceima par Monsieur LAMRINI de l’équipe de la Coordination du Projet d’appui aux dynamiques de développement intégré dans les territoires ruraux du nord APDN.

Monsieur Hicham Bouziane ; Responsable de la division rurale au conseil régional tanger Tetouan Al Hoceima a quant à lui présenté la Vision de la région sur le développement rurale et plus particulièrement les zones littorales. il a aussi montré le programme pris en charge par la Région au sujet de la Depredation  » Grand Dauphin et Senneurs »

Driss Latif Délégué de l’ODCO a souligné l’importance de la dimension humaine et l’importance des coopératives de pêche dans la gestion durable des ressources marines, .

Mr El Amrani ; Représentant du ministère chargé de l’environnement a exposé   Expérience de l’observatoire environnemental à Tanger, et l’intérêt de partage des méthodes de travail avec les Normes Ouvertes pour la Conservation de la Nature

L’Atelier des groupes thématiques sur le thème de Mise en œuvre d’un programme d’inter échange et mise en relation des programmes actuels et futurs de l’Observatoire marin à Al Hoceima a convenu de présenter les résultats sous la forme et la méthodologie des Normes Ouvertes pour la Conservation de la Nature).

 

Odussea 2

Création d’un Comité de Suivi créé lors de la rencontre

Mot de Clôture.

septembre 7, 2017 Commentaires fermés

L’Association pour la Gestion Intégrée des Ressources (AGIR) en partenariat avec la Fondation MAVA et le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre La Désertification ont organisé une session de formation sur les Normes ouvertes pour la Conservation de la Nature.

 IBIs Open Standards

 À Rabat, du 5 au 8 Septembre se tient l’atelier de Formation sur la thématique des normes ouvertes pour la Conservation de la Nature. Cette session de formation organisée par l’association d’AGIR en partenariat avec la fondation MAVA et le HCEFLCD, a pour objectif d’initier les gestionnaires d’aires protégées du Royaume à la méthode de gestion basée sur les normes ouvertes pour la Conservation de la Nature.

Les Normes Ouvertes pour une gestion adaptative des projets de Conservation s’avèrent fondamentales pour réussir la protection de la nature. De plus en plus à travers le globe, les institutions et structures engagées dans les projets de Conservation utilisent cette méthode qui se veut participative, transparente et efficiente.

La méthode consiste à rassembler des concepts communs, des méthodes et la terminologie employés en matière de conception, de gestion et de suivi de projets pour la protection de la nature afin d’aider les praticiens dans la réalisation de leurs tâches. Plus particulièrement, ces normes sont destinées à figurer les étapes et ont valeur de conseils pour une mise en œuvre réussie de projets de protection de la nature.

Les Normes Ouvertes pour la protection de la Nature ont été élaborées par le Conservation Measures Partnership (CMP) : un consortium d’organismes pour la protection de la nature dont la mission consiste à améliorer la pratique de la protection de la biodiversité en élaborant et en encourageant des normes communes pour les actions de protection de la nature et pour mesurer leurs effets.

Ce Cycle de Formation, est le premier de son genre au Sud de la Méditerranée.

 

AGIR Organise un Atelier National du Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF) Rabat 22 Mai 17 Hotel Ibis

mai 25, 2017 Commentaires fermés

L’Association AGIR a organisé le 22 Mai à Rabat un atelier national en partenariat avec le Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF) ; l’objectif étant d’aider les Organisations de la Société Civile à partager les enseignements, et à discuter les questions de conservation à l’échelle nationale et les mettre en évidence pendant la prochaine phase d’investissement du CEPF.

CEPF AN Rabat

En 2016, le CEPF avait lancé une mise à jour du profil écosystémique du Hotspot afin de créer la nouvelle stratégie d’investissement sur cinq ans pour une prochaine phase de financement, à compter de juillet 2017.

Pour assurer que la prochaine phase de financement du CEPF soit la plus efficace, des éléments complémentaires ont été fournis pour offrir aux organisations de la société civile (OSC) les moyens de comprendre la nouvelle stratégie d’investissement du CEPF et comment contribuer aux priorités nationales.

Blue Solution

mars 23, 2017 Commentaires fermés

La baleine de Cuvier échoue à la plage de Torres prés de la ville d’AlHoceima : baleine à bec d’oie (Ziphius cavirostris)

mars 16, 2017 Commentaires fermés

Baleine à Bec de Travers 1

La baleine de Cuvier échoue à la plage de Torres prés de la ville d’AlHoceima :

baleine à bec d’oie (Ziphius cavirostris)  

La baleine de Cuvier, ou baleine à bec de Cuvier, également connue sous le nom de baleine à bec d’oie (Ziphius cavirostris), est la seule espèce actuelle du genre Ziphius. vient d’échouer à la plage de Torres vers  une soixantaine de km de la ville d’Al Hoceima ;  c’est une espèce qui  reste généralement discrète et très peu  observée. car elle vit dans les grandes profondeurs , ce mammifère ne remonte que pour respirer ;  elles sont généralement sujettes à des nuisances sonores issues des activités humaines marines , ce qui leur fait perdre leur sens de l’orientation , et meme s’échouer à la cote

C’est une espèce au corps fusiforme, à petite tête, qui mesure environ 6 m pour un poids variant de 5 tonnes à 7 tonnes. L’évent est à l’arrière de la tête. Cette petite baleine ne possède que 2 dents à l’extrémité de la mâchoire inférieure.

Elle présente énormément de variations de couleur et de cicatrices qu’il en existe pas deux individus semblables. Chez les vieux mâles le dessus est presque blanc devant la nageoire dorsale. Sa livrée est éminemment variable : marron brun clair ou crème à gris-bleu ou noir violacé qui peut paraître rougeâtre au soleil. Absente seulement des eaux polaires, elle est fréquente en Méditerranée ou en mer du Japon. Elle est sédentaire aux Hawaii. Elle est rarement observée près du littoral sauf quand les eaux côtières sont profondes.

L’ASSOCIATION AGIR CONTRIBUE A LA SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE LA VIE SAUVAGE AVEC UNE EXPOSITION OUVERTE ET PERMANENTE AU JARDIN ZOOLOGIQUE A RABAT

mars 5, 2017 Commentaires fermés

L’Association AGIR contribue a la Sensibilisation de LA PROTECTION DE LA VIE SAUVAGE avec une exposition ouverte et permanente au  JARDIN ZOOLOGIQUE a rabat

exposition-zoo

Rabat – 3 mars 17 ; Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la protection de la faune sauvage, l‘Association AGIR de Gestion Intégrée des Ressources a ouvert une exposition permanente au sein du jardin zoologique de Rabat , cette exposition est destinée à sensibiliser les quelques centaines de milliers de visiteurs annuels au sujet du sujet du SITES : Trafic Illicite des Espèces Sauvages , cette exposition se déroule dans une salle d’exposition permanente , au jardin zoologique de Rabat.

Il est à noter que cette exposition a déjà eu lieu au sein de l’Aéroport de Marrakech durant la période de la COP 22 , et qui avait comme partenaire de AGIR , la Fondation Franz Weber , l’ONDA , le HCEFLCD et la Direction Générale des Douanes , qui par la même occasion ont pu signer une convention pour le renforcement en formation et en outil, afin d’assurer un meilleur contrôle contre le traffic des espèces à travers les frontières du Maroc .

signature-cnv-hc-dg

D’ailleurs la journée du 02 mars a eu lieu  les premières journées de renforcement et de formation des Agents des Douanes ainsi que ceux du HCEFLCD , par des experts Canadiens avec le support de l’ U.S. Fish& Wildlife Service CITES américain .

Sur le plan juridique, le Maroc a promulgué la loi 29-05 visant à assurer la protection et la conservation des espèces de flore et de faune sauvages à travers notamment le contrôle du commerce des spécimen s des espèces inscrites aux catégories I, II, III, prévues par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction (CITES), ainsi que la catégorie IV qui regroupe les espèces de la flore et de la faune marocaine menacées d’extinction.