Accueil > Uncategorized > CONCLUSIONS DE L’ATELIER « IMPORTANCE DE LA PÊCHE RESPONSABLE ET SON INFLUENCE SUR LA CONSERVATION ET LA PROTECTION DES ÉCOSYSTÈMES CÔTIERS MARINS EN MEDITERRANEE MAROCAINE » AL HOCEIMA, LE 08 DECEMBRE 2013

CONCLUSIONS DE L’ATELIER « IMPORTANCE DE LA PÊCHE RESPONSABLE ET SON INFLUENCE SUR LA CONSERVATION ET LA PROTECTION DES ÉCOSYSTÈMES CÔTIERS MARINS EN MEDITERRANEE MAROCAINE » AL HOCEIMA, LE 08 DECEMBRE 2013

avril 22, 2014

 

PresentationS

 

 

L’atelier participatif portant sur « l’importance de la pêche responsable et son influence sur la conservation et la protection des écosystèmes côtiers marins en méditerranée marocaine » qui a  rassemblé une soixantaine d’acteurs et représentants des associations et coopératives des pêcheurs artisans au niveau de la Méditerranée marocaine , a permis recueillir et d’analyser plusieurs avis et réflexions des différents acteurs impliqués directement dans l’activité de pêche qui ont conclu  la nécessité et l’urgence de la mise en place d’une stratégie concertée entre les deux secteurs de la petite pêche (artisanale) et la pêche côtière pour l’exploitation durable des ressources halieutiques au nord du Maroc.

 

L’atelier a pu dévoiler plusieurs points importants à travers un diagnostic participatif des sujets pluri thématiques au sein des groupes, Ils ont ainsi pu faire plusieurs propositions concernant  le renforcement des capacités, ainsi que l’amélioration de l’organisation associative tout en respectant un usage durable des ressources marines.

Atelier EnvironnemS

 

A l’issu de ces travaux les représentants des associations et coopérative de la pêche artisanale,  ont pu mettre l’accent sur des sujets importants et épineux , ils ont longuement discuté la nouvelle circulaire de la DPM ; Les pêcheurs artisans considèrent que la flotte de chalutiers a  pu obtenir gain de cause au détriment de la conservation des ressources marines , en exerçant leur influence sur le ministère qui a émis une  circulaire permettant à la flotte de pêche côtière de chalutiers d’opérer en deçà des 3 miles nautiques jusqu’ ‘au 1,6 miles nautiques même à l’intérieur des Aires marines protégées en phase de création , les représentants de la pêche artisanale conscient de la gravité d’une telle décision sur les ressources marines , demandent pressement la DPM d’abolir cette circulaire.

Néanmoins les représentants des pêcheurs artisans ont fait part de leur satisfaction envers la sérieuse implication du département de la pêche maritime dans le contrôle des eaux territoriales du pays à travers l’utilisation du système de surveillance des navires (VMS), ce qui au moins pourrait persuader les chalutiers à ne pas contourner cette même circulaire.

 

Les participants ont d’autre part discuté d’autres points importants concernant la la bonne gouvernance du secteeur de la peche artisanale devant les défis de globalisation , ils ont pu étudier les moyens de renforcer la coopération étroite entre les différentes parties prenantes, leur permettant l’amélioration de la commercialisation du produit de pêche au profit des coopératives des pêcheurs en s’appropriant  des outils de l’autopromotion locale,  au sein de la Méditerranée marocaine ; ils ont pu  dévoiler plusieurs points cruciaux qui constituent des obstacles majeurs, tel  l’emprise du lobby et des intermédiaires, qui limite très largement leur autonomie en matière de commercialisation de leur propre produit de pêche artisanale , en effet ils ont pu diagnostiquer de graves dysfonctionnement qui résultent du monopole  des intermédiaires par leur agissements sur le marché et la demande , les mareyeurs interférent même sur leur droit de quota à travers les fausses déclarations, qui sont faite à la hausse sur les ventes de leursproduits de pêche ; les mareyeurs arrivent à leur fin profitant du manque de conscience d’une partie des pêcheurs  artisans , de leur inconscience sur le rôle de la coopérative en tant que institution commerciale , les représentants des pecheurs ont pu chercher des alternative pour dissuader les pecheurs à faire des procurations de vente au profit des mareyeurs ,

Tout en considérant les défis croissants de la globalisation et des changements climatiques, les représentant des pêcheurs artisans ont pu conclure que l’autogestion au niveau commercial est un élément clé pour inciter les pêcheurs à conserver leur effort de pêche durable , et ainsi assurer la viabilité économique via la préservation des services éco systémiques ,

Ils sollicitent à travers un communiqué , l’intervention des responsables au niveaux des instances gouvernementale pour sauver cette activité de pêche artisanale, qui souffre de l’emprise d’une poignée de personnes , pourtant de par son caractère d’économie solidaire ,les coopératives de pêche artisanale ont pu impliquer  quelques milliers de pêcheurs d’artisans au sein de la Méditerranée ,  à adhérer à la conservation des ressources halieutiques en Méditerranée , ils l’ont déjà prouvé par l’abandon des engins de pêche non durable, ainsi que le respect des  des AMPs nouvellement crées au niveau de M’diq Jebha ainsi qu’au niveau de la Zone Marine Protégée du PNAH, ils attendent en retour des responsable de ce secteur ; la reconnaissance de leurs droits légitimes  par des actions concrètes répondant à leur recommandations ,  en faveur de cette population vulnérable.

%d blogueurs aiment cette page :