février 28, 2016

« Appui et accompagnement à la création/post création d’activités génératrices de revenus et de coopérative les pêcheurs néo-alphabétisés au sein du littoral du Rif centrale et orientale Marocain ».

Pêche Responsable

Le présent rapport global décrit les activités importantes qui ont été menées au sein des petits sites de pêche artisanales éparpillés sur la cote Méditerranéenne marocaine notamment la zone côtière du Rif central et oriental. Il s’agit du projet « Appui et accompagnement à la création/post création d’activités génératrices de revenus et de coopérative des pêcheurs néo-alphabétisés au sein du littoral du Rif centrale et orientale Marocain » exécuté par l’association AGIR, et financé par Millenium Challenge Corporation à travers l’Agence du Partenariat pour le Progrès.

Le projet a pour but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des pêcheurs artisans et leur familles à travers l’élaboration et l’exécution d’un programme d’activités de formation de création et d’accompagnement d’AGR qui a concerné plus de 658 bénéficiaires directes en majorité des pêcheurs artisans, parmi eux environ 189 femmes de pêcheurs et indirectement grâce à la contribution de AGIR 628 pêcheurs artisans de la zone occidentale de la Méditerranée sur une période de 18 mois.

Ce rapport va décrire les étapes qui ont conduit à l’implication des pêcheurs artisans dans un processus inédit de recherche prospective et de planification participative accompagnée d’une politique intersectorielle grâce à l’implication de l’administration de tutelle concernant la gestion intégrée et la prévention des conflits de dysfonctionnement du secteur de pêche artisanale au niveau de la méditerranée marocaine .

Il s’agit d’un programme multidisciplinaire qui a été élaboré sous forme de sept modules de formations par le staff de l’association AGIR et qui a été concerté et validé par les partenaires du projet l’APP, le DPM et le MSI, ce programme a visé le perfectionnement professionnel des pêcheurs artisans et qui a servi à la création des modèles productifs innovateurs.

Le présent rapport va montrer comment les 22 activités dont 106 Sous activités menées au sein du projet ;qui comportent 63 sessions de formations , 41 réunions d’accompagnement et de suivi et Huit grands ateliers ont pu améliorer la vision chez 332 pêcheurs artisans et 189 femmes de pêcheurs bénéficiaires pêcheurs artisans des 3 coopératives vis-à-vis de leur potentiel socio- économique , et a contribué à la création des changements d’attitude pour initier chez eux un processus de recherche de 8 modèle productif d’exploitation optimale des ressources marines dans la zone du projet.

D’autre part, on va souligner la pertinence des formations de gestion environnementale dont a bénéficié les pêcheurs artisans de la zone du projet quant à l’amélioration de leur capacité d’évaluer les menaces qui pèsent sur les ressources côtières et leur renforcement en matière d’élaboration de nouvelles initiatives pratiques et des modes de production responsables pour un développement local durable.

Enfin Le renforcement et la mise en réseau du tissu associatif et des coopératives pour avoir une portée fédératrice par rapport à nos objectifs, le projet a eu durant toutes ses phases une approche participative et a pu entrainer l’implication les représentants et élus, les autorités administratives et les différents services extérieurs, ainsi que les ONG, et groupes privés intéressés, la communauté scientifique et le grand public via les média journaux écrites et sur web locaux nationaux et internationaux, au sein d’un programme unique.

Un grand nombre d’atelier d’analyse stratégique a permis aux pêcheurs d’examiner de manière spécifique à la fois les facteurs internes et externes des petites communautés de pêcheurs, les projets d’AGRs formulé de manière participative ; nous avons cherché d’une part à maximiser les potentiels des forces et des opportunités et d’autre part à minimiser les effets des faiblesses et des menaces qui pèsent sur le secteur de la pêche artisanale et le produit de pêche.

Deux grands projets issu de cette première phase de programmation des actions entreprises a été capitale pour l’instauration d’un climat de confiance, les futurs projets permettront d’instaurer en plus des partenariats entre les pêcheurs artisans, les services techniques, et le secteur privé, et donc justifier la pertinence des différents ateliers d’information , de sensibilisation et de formation sur la gestion intégrée .

Ce projet a ouvert la voie vers une amélioration au niveau de la sensibilisation/prise de conscience par les propres pêcheurs des enjeux économiques et des possibilités d’agir sur le marché ; l’identification des précédents problèmes et la recherche de solutions conséquentes ; cela a permis d’offrir une possibilité d’une part de traiter de manière efficace les problèmes prioritaires et simultanément de relever les défis spécifique précédemment identifié à travers les activités correctives proposées dans les nouveaux projets , avec pour la première fois en Méditerranée l’installation de deux coopératives dans la commercialisation de leurs produits.

En effet la particularité de ce projet est qu’il a contribué à travers ses deux composantes de formation théoriques et celle en parallèle de l’accompagnement pratique in situ, adaptées et programmées dans le temps et l’espace pour permettre aux pêcheurs d’appliquer au fur et à mesure les notions de gestion administrative , financière et environnementale pré acquises pour moderniser et optimaliser leur mode de fonctionnement pour la régulation du fonctionnement quotidien de leurs coopératives.

L’Association AGIR a pu chercher des financements auprès des importants partenaires tels le Fonds Mondial pour l’Environnement « FEM » – Programme de Micro-financement du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ainsi que par la fondation Suisse MAVA.

Effectivement, ces projets sont déjà en cours et ils seront exécutés par l’Association AGIR au bénéfice des coopératives des pêcheurs artisans et leur famille sous forme de fonds et de capitaux qui vont financer les AGRs issues du programme des formations d’élaboration des microprojets.

Ces microprojets ont été élaborés par les propres pêcheurs sous l’égide de AGIR et ses partenaires nationaux et internationaux en collaboration avec les administrations centrales et les services extérieurs régionaux.

Une nouvelle phase de pérennisation du projet initial à travers un nouveau budget important, permettra effectivement la réalisation et l’exécution de la stratégie de développement socio économique des coopératives et associations des pêcheurs , Elle concrétisera l’engagement effectif et la volonté d’agir ensemble pour optimaliser une exploitation rationnelle des ressources halieutiques sur une base durable par la mise en œuvre et la gestion/évaluation des actions en cours de réalisation,

A travers ce projet il a été construit un réseau de 11 associations et 10 coopératives de pêche artisanale à travers un programme d’échange des expériences innovateur.

Ce rapport va décrire commet ce projet APP a permis de s’étendre au-delà de sa zone d’action initiale et de toucher la nouvelle AMP de jebha -oued Laou dans laquelle l’Association AGIR a contribué à la sensibilisation et la participation de pas moins de 600 pêcheurs artisans, ce qui a permis la démultiplication et la systématisation de cette démarche à travers le projet APP pour contribuer à générer un processus d’exploitation optimale et équitable des ressources halieutiques au sein de toute la côte Méditerranéenne marocaine.

Que ce projet a servit grâce à son approche écosystémique à l’intégration des efforts fournis par le HCEFLCD et la DPM et de l’ODeCo afin de permettre une mise en œuvre coordonnée du plan de gestion intégré de la Zone Marine du Parc National d’Al-Hoceima « ZMPNAH » ; que ses activités serviront aussi à porter des solutions pratiques issues des apports des différents partenaires particulièrement de la part des professionnels du secteur de la pêche artisanale.

Voir Rapport global Rapport final projet AGIR_ APP

 

%d blogueurs aiment cette page :