Archive

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Partenariat et collaboration entre deux Association du Maghreb ; AGIR du Maroc et Notre Grand Bleu de la Tunise

juillet 7, 2019 Commentaires fermés

FB_IMG_1562172457741Lors de la cloture des travaux du Forum régional pour la conservation de la nature en Afrique du Nord du 24 au 26 juin 2019 à Monastir, organisé par le Centre de coopération méditerranéenne de l’UICN en coopération avec le ministère des Affaires locales et de l’Environnement, la Société Azraqa Kabir et l’Union nationale tunisienne pour la conservation de la nature , une convention de partenariat et de Collaboration entre deux associations Maghrébines , qui se dédient à la conservation et à la restaurations des milieux marins en Méditerranée a été signé entre AGIR et Notre Grand Bleu

Une convention de partenariat et de Collaboration entre deux associations Maghrébines , qui se dédient à la conservation et à la restaurations des milieux marins en Méditerranée a été signé entre AGIR et Notre Grand BleuLa  Convention , vient déjà pour mettre en relief les travaux et programmes de projets communs concerant la Conservation de la biodiversité et des fonctions des écosystèmes à travers  la promotion de la gestion et de l’utilisation durable des ressources naturelles  de la mer Méditerranéenne  du Sud , ou autre projet de plateformes ODYSSEA « Operating a network of integrateD observatorY SystemS in thE mediterraneAn seaLes échanges de savoir-faire en matière de conservation de la biodiversité marine à travers des missions d’échange et l’accueil de stagiaires pour des formations techniques;

Ce partenariat a spécialement pour But œuvrer à favoriser et assurer :

  • Les activités de sensibilisation ayant pour thème « la lutte contre la pollution marine ».
  • La sensibilisation et éducation in situ des milieux côtiers et marins
  • Le Renforcement du réseau national de surveillance des échouages des tortues et cétacés
  • Promouvoir l’écotourisme et la pesca-tourisme spécialement
  • Sensibilisation et concertation avec les pécheurs et promouvoir les bonnes pratiques

Les principales thématiques concernées par la présente Convention sont :

  • La conservation de la biodiversité marine et insulaire
  • La Communication et réseautage.
  • Le renforcement de capacités et formations

 

 

Lancement du projet Implication de la société civile et de la communauté des pêcheurs dans la restauration et la conservation intégrée de la biodiversité au sein du Parc Souss Massa et Tamri

juin 19, 2019 Commentaires fermés

 

Atelier PNSM

A AGADIR , L’ASSOCIATION AGIR DE GESTION Intégrée des Ressources a lancé le projet Implication de la société civile et de la communauté des pêcheurs dans la restauration et la conservation intégrée de la biodiversité au sein du Parc Souss Massa et Tamri avec ses partenaires du Fond de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) Birdlife et la Direction Régionale du Haut Commisaariat des Eaux et Forets et de la Lutte Contre la Desttification HCEFLCD , notamment la Direction du Parc National Souss Massa (PNSM) Le 19 Juin 2019

 

P?SAMA3.pngL’atelier a connu une forte participation de la société civile issu du PNSM , une quinzaine d’Associations et de coopérative avec une très forte participation feminine , d’autant plus que le projet vise justement soutenir des actions de conservation engageant les acteurs locaux, la communauté des pêcheurs et répondant aux menaces sur les éléments clés de la biodiversité dans les ZCB côtières

Quant aux objectifs du projet , ils ciblent    d’une part l’amélioration de l’implication des acteurs locaux et gestionnaires dans la recherche et planification participative pour la conservation  et la restauration de l’écosystème du Parc National de Souss Massa  et du Sibe de  Tamri ainsi que , l’amélioration de l’efficacité de la gestion de l’état de conservation et de restauration à travers l’actualisation participative du plan d’action   au PNSM , et le renforcement des capacités des acteurs locaux ,

D’autre part le projet va permettre la recherche des moyens logistiques et financiers pour la mise en oeuvre  du plan d’action et de stratégies de développement durable tout en assurant  l’état de santé des espèces menacées du Parc National du PNSM

 

AGIR & l’INRH, participent à une formation qui leur permettront d’apprendre à utiliser conjointement la haute technologie du Sea Explorer innovant avant le lancement estival des opérations au Maroc.

avril 12, 2019 Commentaires fermés

nibani bateau glider.jpg

Rousset, France, 8 avril 2019 – ALSEAMAR partenaire du  projet ODYSSEA ,  organise au profit de Cinq pays dont le Maroc ; un séminaire de formation intense de cinq jours sur l’utilisation du SeaExplorer Glider dans les locaux  ALSEAMAR à Rousset, France, 8-12 avril 2019.

Au terme d’une semaine intensive, les stagiaires de cinq pays de la Méditerranée orientale et d’Afrique du Nord , parmi eux l’Observatoire d’ODYSSEA au Maroc , et permettre à AGIR point focal , d’acquérir une solide compréhension et une expérience pratique de la préparation et de l’utilisation du planeur pour des missions scientifiques au Maroc , à cette occasion , un membre de l’INRH a été invité par AGIR, pour répandre cette formation  , au Maroc.

iliass.jpg

Développé par ALSEAMAR, le planeur sous-marin SeaExplorer est une puissante plate-forme de détection autonome conçue pour collecter des données sur la colonne d’eau avec une large couverture spatio-temporelle. Ce planeur multi-missions innovant peut parcourir des milliers de kilomètres et fonctionner en continu pendant plusieurs mois.

Conduit par les changements de flottabilité, le véhicule glisse silencieusement le long de la colonne d’eau tout en recueillant des données physiques, chimiques, biologiques et acoustiques. pour AGIR cet outil permettra au Maroc de mesurer en temps réel plusieurs indicateurs , qui permettront de cerner les objectifs de réduction des menaces , mais aussi de mesurer  l’évolution de la viabilité des espèces et des écosystèmes côtiers-marins en Méditerranée marocaine , et ainsi contribuer à une gestion durable des ressource basée sur des mesures scientifiques

Les deux planeurs développés dans le cadre du projet ODYSSEA transporteront trois ensembles de charges utiles de capteurs de pointe, conçus et fabriqués pour optimiser la capacité de surveillance des réseaux des observatoires.

« La formation illustre le fait que le projet ODYSSEA est prêt à commencer à utiliser ces planeurs de pointe pour obtenir des données marines méditerranéennes en temps réel diffusées par la nouvelle plate-forme ODYSSEA », a déclaré Georgios Sylaios de l’Université Démocrite de Thrace en Grèce.

« Nous lancerons les deux planeurs cet été dans les observatoires d’Al-Hoceima au Maroc et de la mer de Thrace en Grèce, ce qui permettra à ODYSSEA de fournir des informations sans précédent sur le sud de la Méditerranée et, à terme, de développer des services utiles aux communautés locales et au secteur de l’économie bleue ».

Le planeur SeaExplorer réduit la dépendance à l’égard des grands navires avec des coûts d’exploitation journaliers élevés. Aucun bateau de surveillance de surface n’est nécessaire pendant la mission. Le SeaExplorer est facile à utiliser et peut être déployé et récupéré dans les eaux côtières par des équipages minimaux utilisant de petits bateaux.

« ALSEAMAR est fière de contribuer au renforcement des capacités en Méditerranée en apportant son soutien et son expertise à travers diverses formations et ateliers organisés dans le cadre du projet ODYSSEA, » a déclaré

Romain Tricarico, directeur commercial de SeaExplorer.

Grande prestation des Leaders WPs du projet ODYSSEA devant la Commission Européenne du Agence exécutive pour la recherche (REA)

février 15, 2019 Commentaires fermés

Nibani presentation

 Le 13 Février à Bruxelles , l’état d’avancement du projet ODYSSEA « OPERATING A NETWORK OF INTEGRATED OBSERVATORY SYSTEMS IN THE MEDITERRANEAN SEA » a été présenté durant toute la journée devant la Commission Européenne , les différents Work-packages Leaders ont pu présenter chacun à son tour l’évolution du projet . AGIR a été élue pour présenter l’état d’avancement de l’Observatoire ODYSSEA d’AL Hoceima comme cas d’étude représentatif des 9 Observatoires au niveau de la Meditérrannée

Le Professeur Georgios du DUTH a pu démontrer la pertinence de ce projet vis à vis du La plate-forme qui est entrain de recueillir ses données à partir des nombreuses bases de données gérées par les agences, les autorités publiques et les institutions des pays méditerranéens membres et non membres de l’UE, en intégrant les installations et réseaux d’observation de la Terre existants en mer Méditerranée, en s’appuyant sur des initiatives clés telles que Copernicus, GEOSS, GOOS, EMODNet, ESFRI, Lifewatch, Med-OBIS, GBIF, AquaMaps, Marine IBA e-atlas, MAPAMED et autres liens maritimes et maritimes.

odyssea

Grâce à l’approche centrée sur l’utilisateur final d’ODYSSEA, dans laquelle les différents groupes d’utilisateurs finaux et les parties prenantes, internes et externes au Consortium, sont impliqués  dans la conception, le développement et le fonctionnement de la plate-forme, y compris l’identification des indicateurs au niveau de la base pour combler les lacunes dans la collecte des données in-situ

AGIR a pour sa part fait une belle prestation dans son rôle dans ce projet de la mise en oeuvre de l’évaluation des écosystèmes et santé des espèces et ce à travers la nouvelle technologie adaptée aux besoin des services locaux basés sur des indicateurs développés in-situ ; D’autre part les différents autres partenaires de la recherche et créateurs de modèles tel les ; Deltares (Setting up and operating platforms and observatories)  Netherland ; 

Bateau pneumatiqueAlseamar (Glider technology) . France  ; Blue Lobster IT Ltd (Platform integration & data fusion; Dissemination & communication)  UK ; Develogic (Developing information services; Data integration & fusion) Germany ;  Collecte et Localisation par Satellite (Developing and operating ODYSSEA platform) France ; Thales Group (Developing fusion & forecasting algorithms and decision processes) France  ; Hidromod (Designing, setting up and operating ODYSSEA platform and observatories)  Portugal ; UNEP Regional Activity Centre for Specially Protected Areas (Marine biodiversity;  Capacity building; Link with policy makers and end-users) Tunisie ; et Policy Maker (WCMC) UNEP World Conservation Monitoring Centre (Marine biodiversity; Capacity building; Link with policy makers and end-users) UK

 

L’ACCOBAMS , le Département de la Pêche Maritime & AGIR, collaborent pour la mise en place et l’opérationnalisation de deux projets pilotes de Pesca-tourisme et de Whale-watching ,

février 10, 2019 Commentaires fermés

Fish Pesca Tourism - copie

Le Secrétariat de l’Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente, le Département de la Pêche Maritime & L’Association de Gestion Intégrée des Ressources, collaborent pour la mise en place et assurer l’opérationnalisation de deux projets pilotes de Pesca-tourisme et de Whale-watching , en liaison avec les autorités nationales et les professionnels identifiés  aux ports de Medieq et Al hoceima (Novembre 2018).

les Secrétariats de l’ACCOBAMS et de la CGPM coordonnent un projet financé par la Fondation MAVA , qui a pour finalité d’améliorer la conservation d’espèces marines menacées, comme les cétacés, les tortues marines, les oiseaux marins et de promouvoir les pratiques de pêche responsable en Méditerranée

Ce projet vise notamment à promouvoir le développement d’activités écotouristiques permettant de concilier conservation d’espèces marines menacées et pratique de l’activité de pêche (activités de pesca-tourisme, de découverte du milieu marin et d’observation de la faune marine suivant des principes et pratiques responsables).

L’objectif des activités prévues dans ce cadre est :

  1. D’améliorer les conditions pour le développement d’activités de pescatourisme, de découverte du milieu marin et d’observation de la faune marine selon des principes et pratiques évitant le harcèlement des individus,

GD

  1. De démontrer, par la pratique, à travers des projets pilotes, que ces activités peuvent être des activités de niche exploitables pour générer des revenus complémentaires et alternatifs pour les pêcheurs, ce qui est de nature à réduire la pression sur les ressources et les risques sur les espèces menacées.

Ces activités font suite à l’étude de faisabilité conduite en 2012/2013 sur le développement de projets pilotes de whale-watching dans des zones pré-identifiées comme favorables au Maroc, en particulier les secteurs de M’Diq et Al Hoceima.

Ces projets pilotes ont été réalisés dans des régions identifiées en concertation avec les autorités nationales, sur la côte méditerranéenne, en particulier dans les secteurs de Tanger et M’Diq.

La collaboration entre le Secrétariat de l’ACCOBAMS et le Département de la Pêche Maritime et AGIR ; a aboutit la mise en œuvre et à la réussite des deux projets pilotes , et ce en assurant la coordination avec les autorités nationales et locales concernées, les professionnels identifiés pêcheurs et professionnel du tourisme , et à la médiatisation des projets pilotes ,

voilà un nouveau volet de l’économie bleue , ou on doit promouvoir ce type d’activités au Maroc, et ce à l’instar des autres pays leaders dans ce domaine juste à l’autre rive de la Méditerranée , Espagne , France et Italie

Observatoire marin d’Al-Hoceima : la technologie au service d’une économie bleue

janvier 27, 2019 Commentaires fermés

A la Faculté des Sciences et Techniques d’Al Hoceima s’est déroulé le 24 janvier l’Atelier de lancement du projet d’Observatoire marin ODYSSEA Al Hoceima. L’évènement a été organisé par l’Association AGIR en partenariat avec le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), L’Institut National de Recherche Halieutique (INRH) et avec la participation d’une représentation de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du Secrétariat d’État chargé du Développement Durable à travers son Laboratoire National de l’Environnement et son Observatoire de l’Environnement dans la région de Tanger, la Délégation de Pêche Maritime, l’Office National des Pêches Maritimes ainsi qu’une représentation de coopératives et d’associations de pêcheurs artisans de la région.

20190124_131628

Jeudi 24 janvier, à la Faculté des Sciences et Techniques de la ville, a eu lieu l’atelier de lancement du Projet d’Observatoire marin ODYSSEA-Al Hoceima intitulé « Exploitation Technologique d’un Réseau de Systèmes d’Observatoires Intégrés Méditerranéen pour une Économie Bleue à Al Hoceima ». Grâce à ce projet financé par l’union européenne à hauteur de 8 300 000 euros, bientôt le Maroc pourra garantir l’accès à des données océanographiques, biologiques et climatologiques de haute précision recueillit au sein même de son territoire à un large spectre d’usagers et d’utilisateurs.

odyssea

L’observatoire d’Al Hoceima comptera parmi les 9 Observatoires Méditerranéens mis en place dans le cadre du projet ODYSSEA. A préciser que l’observatoire l’Al Hoceima s’alignera d’emblée sur les meilleurs standards internationaux d’équipement –estimé à 1 000 000 d’euros-, de gestion et de performance

Monitoring en temps réel de la biodiversité et des ressources

La plateforme du projet ODYSSEA basée à Al-Hoceima vise à contribuer à la concrétisation du concept d’économie bleu en fournissant les données marines méditerranéennes pertinentes et exploitables à un large spectre d’utilisateurs finaux. Exemple des étudiants et chercheurs affiliés aux diverses universités marocaines qui pourront analyser les données déclinées et articulées selon diverses thématiques scientifiques (gestion intégrées des zones côtières, modélisations des données…).

data erosionUn autre exemple est celui des utilisateurs urbanistiques concernées par la cartographie et prédictions liées aux sites littoraux les moins touchés par les phénomènes d’érosion, sans oublier les gestionnaires de la Biodiversité marine et des ressources halieutiques qui disposeront de niveaux outils afin d’optimiser la gestion innovatrice et adaptative au sein du Parc National d’Al Hoceima.

20190124_125239 (1)Dr. Slim Gana du Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées CAR/SPA  (partenaire de HCEFLCD et de l’AGIR) a à cet égard précisé qu’un programme de formation sera dispensé au profit des divers usagers d’ODYSSEA afin qu’ils se familiarisent et s’approprient l’utilisation de la plateforme.

Durabilité la pêche et optimiser l’aquaculture

 

Les données d’ODYSSEA Al-Hoceima bénéficieront aux quelques 3500 pécheurs qui s’activent dans la province. Leur permettant d’anticiper les risques d’intempérie, de diminuer les efforts de pêches pour des meilleures captures, plus de rentabilité et une pérennisation de leurs engins de pêche.

Aussi, dans un contexte de changement climatique, ce projet permettra de mieux renforcer les mécanismes d’adaptation et de réponse rapide des usagers. Les autorités portuaires auront droit à des données ponctuelles et instantanée sur la salinité et densité afin de calculer la flottabilité des navires de charge afin d’optimiser le temps d’entrée aux ports.

install 1Les opérateurs d’élevage des moules bénéficieront pour leur part des données maritimes et météorologiques pour choisir les emplacements d’installation les plus appropriés et les aider à les protéger grâce aux alertes d’approche des proliférations d’algues toxiques ou de vagues de chaleur affectant la croissance des moules. Avec les apparitions de plus en plus remarquées de méduses voire de physalies, les baigneurs auront toujours une longueur d’avance grâce au monitoring en temps réel que permet ODYSSEA.

Autant d’exemples d’utilisateurs qui pourront améliorer leurs sécurité et rendement grâce à l’accès aux données recueillies au sein de l’observatoire d’Al Hoceima par les divers dispositifs de capteurs fixes, de surface et de profondeur ainsi que d’autres mobiles préprogrammés qui rendent quasi-obsolètes les techniques classiques. Lors de cet atelier, plusieurs intervenants ont exprimé leur grand intérêt vis-à-vis du projet multidisciplinaire, et la volonté d’en faire un exemple de gestion intégrée et innovante.

S’aligner sur les meilleurs standards technologiques

20190127_133646Selon le Dr Benyounes Abdellaoui responsable du laboratoire océanographique de l’INRH à Tanger cette expérience permettrait également au Maroc de s’autonomiser plus en passant de l’utilisation de données open source de faible qualité souvent recueillie auprès de tiers vers l’utilisation de données en temps réel et de haute précision.

20190125_130400

Pour le Dr Georgios Georgios SYLAIOS Professeur à l’Université de Thrace Département de génie de l’environnement et Directeur du Laboratoire de génie écologique et de technologie:

 

Seul ce degré de précision permet de construire des modélisations précises dignes de prises de décision pour une gestion fiable!

Mallouli.pngDr. Idrissi Mallouli chef de pôle méditerranéen a l’INRH a pour sa part, proposé aux points focaux d’ODYSSEA d’élargir ses services sur toute la méditerranée.

 

Ce à quoi Mr Nibani Houssine point focal du projet ODYSSEA au Maroc  a répondu :nibani odyssea

la réussite d’Odyssea au niveau d’Al Hoceima, ouvrirait cette voie même à la face atlantique.

Selon Mme Sabah TAHARI Chef de Service d’Aménagement des Parcs et Réserves Naturelles; le projet ODYSSEA permettra au Haut-Commissariat de disposer d’un frange d’indicateurs évolutifs et en temps réel au niveau de la zone marine du Parc National d’Al Hoceima et permettrait de renforcer son role de gestionnaire des aires marines protégées selon les nouveaux standards etconventions internationales des Nations Unis ODD14 , d’AICHI 11, et de la Convention de Barcelone .

Quant au laboratoire du secrétariat d’État chargé du développement durable, ainsi que l’Observatoire de Tanger ce projet permettra au Maroc de faire le suivie de la salubrité des plages en temps réel. A noter que le projet ODYSSEA sera géré par l’Association AGIR point focal au Maroc , en partenariat avec le HCEFLCD et l’INRH.

ezzahidi hichamEnfin, Mr. Ezzahidi Hicham directeur régional des Eaux et Forêts à Al Hoceima, a émit le souhait de voir aboutir le projet ODYSSEA dans les plus brefs délais. Mr. Nibani a par ailleurs annoncé que les dispositifs et le matériel nécessaires seront installés dès le mois d’avril prochain.

Les services que peut fournir l’observatoire seront dès lors fonctionnels ! a-t-il conclu.

AGIR Participe à L’événement parallèle du SGP sur les Partenariats pour la gestion des eaux internationales à Marrakech le Mardi 6 Novembre

novembre 29, 2018 Commentaires fermés

nibani IW9th

L’événement parallèle du SGP, sur les Partenariats pour l’intensification de la gestion communautaire des eaux internationales, s’est tenu au Musée de l’eau de Marrakech le mardi 6 novembre, avec une excellente participation de AGIRL’événement était modéré par Andrew Hudson, responsable du Programme du PNUD sur la gouvernance de l’eau et des océans. Parmi les orateurs figuraient M. Sulan Chen, Conseiller du Programme des eaux internationales du SGP, M. Yingfeng Guo, Directeur de projet pour le projet de la mer Jaune du FEM du PNUD, M. Jose Padilla, Conseiller technique régional du PNUD, Mme Isabelle Vanderbeck, Directrice du portefeuille du FEM IW au PNUE, M. Houssine Nibani, Président du partenaire SGP Association pour la gestion intégrée des ressources et Mme Nicole Leoteaud, Directeur exécutif du Caribbean Natural Resources Institute (CANARI).

Badia MarrakechL’événement parallèle du SGP, sur les Partenariats pour l’intensification de la gestion communautaire des eaux internationales, s’est tenu au Musée de l’eau de Marrakech le mardi 6 novembre, avec une excellente participation. Les présentations et les discussions de l’événement parallèle démontrent que le PSC est un mécanisme efficace pour traduire les politiques cadres régionales en actions locales. Les expériences et les leçons apprises ont été partagées sur la façon dont SGP collabore avec des projets à grande échelle pour soutenir les populations et les communautés locales dans la gestion internationale des eaux.

Le Programme de microfinancements du FEM a participé à la conférence avec un stand sur le Marché de l’innovation, ainsi qu’une visite technique du site, une manifestation parallèle et une célébration de la plantation d’arbres au nom de la conférence. La dernière publication de SGP intitulée « Blue Economy : Solutions communautaires ,  voir lien “Blue Economy: Community Solutions” a également été lancée lors de la conférence. Le livre comprend douze études de cas du monde entier sur les meilleures pratiques de l’économie bleue communautaire, et a été bien accueilli par les participants à la Conférence.