Journée de la Terre

L’Association AGIR et la fondation Antinea ont contribué au programme de la Journée de la Terre à la ville d’Al Hoceima , une ceremonie faite à bord du bateau a été préparée sous l’égide de M. le Wali de la Région d’al Hoceima Taza Taounate de meme que des séances de sensibilisation et de formation ont été faites au profit des éleves du College Omar Bnou Al Khattab , ainsi qu’au profit des éleves de l’Institut des Technologies de Peche.

La fondation Antinea:

S’apprête à lancer dès 2008 à bord de son voilier porte drapeau « Fleur de Passion » une vaste expédition d’une dizaine d’année baptisée « Expédition 2008-2018 ». Cet ambitieux projet conduira Fleur de Passion à la découverte de 40 écorégions maritimes d’importance vitale en termes de préservation de la biodiversité, et répertoriées comme telles par le World Wildlife Found (WWF) dans le cadre du projet « Global 200 »: en Méditterranée, dans l’Atlantique, les Caraïbes, Le Pacifique, l’océan Indien et sous bien d’autres latitudes encore.

Le 22 Avril 2010 l’Association AGIR et la fondation Antinea ont contribué au programme de la Journée de la Terre à la ville d’Al hoceima , une ceremonie faite à bord du bateau a été préparée sous l’égide de M. le Wali de la Région d’al Hoceima Taza Taounate , de meme que des séances de sensibilisation et de formation ont été faites au profit des éleves du College Omar Bnou Al Khattab , ainsi qu’au profit des éleves de l’Institut des Technologies de Peche .

  • La Television Marocaine 2m a suivi surplace cet evenement voir la video sur le lien:

Voit le vidéo ici

  • La Radio Suisse a aussi donné beaucoup d’importance à cet evenement  voir lien:

Ecoute ici

Après un hivernage à Malte, Fleur de Passion se rend au Maroc pour la première mission de 2010. Nous allons accueillir à bord une équipe de scientifiques de l’Université de Stanford, de l’Université de Santa Barbara ainsi que des scientifiques Marocains afin de documenter l’impact des activités humaines sur les océans. En étudiant des sites vierges et en les comparant avec des espaces dégradés nous pourrons mieux comprendre les mécanismes de dégradation en cours. Dans ce premier projet, nous nous concentrerons sur des sites qui montrent un gradient d’impact humain sur une distance relativement courte. Dans chaque site, les observations seront faites le long de transects en plongée sous-marine afin d’évaluer la structure trophique et la biodiversité.

Pour plus d’information sur La Fondation Antinea voir le site internet:

http://www.antinea-foundation.org/

%d blogueurs aiment cette page :