Accueil > Uncategorized > Nibani H Encadre une formation au profit des Journalistes de la Province d’Al Hoceima sur la thématique de « L’impact du changement climatique sur les écosystèmes fragiles en Mediterrannée , »

Nibani H Encadre une formation au profit des Journalistes de la Province d’Al Hoceima sur la thématique de « L’impact du changement climatique sur les écosystèmes fragiles en Mediterrannée , »

juillet 10, 2016

Formation Perla Journalistes

Une Vingtaine de représentants le la Presse Locale d’Al Hoceïma , et de la Société civile ont Bénéficié, de l’atelier de formation, organisé par AGIR l’Association de la Gestion Intégrée des Ressources en collaboration avec l’Association « ALTPRESS » pour une un Média alternatif ; par l’appui du Conseil Provincial d’Al Hoceima, vendredi et samedi 8 et 9 Juillet à Hôtel  » la Perla « .

Encadré par M. Houssine Nibani Président de AGIR et professeur de sciences de la vie et de la terre. L’objectif des cette session de formation qui porte sur la thématique de l’impact des changements climatiques sur les écosystèmes fragiles de la Méditerranée», est de fournir une vue d’ensemble sur le thème de la lutte contre le changement climatique, et permettre l’appui et la mise à niveau des journalistes par rapport aux concepts clés de ce phénomène  , tout en leur permettant de suivre de prés la conférence méditerranéenne relative à la lutte contre le changement climatique qui se tiendra ce mois-ci à Tanger, ainsi que l’accès professionnel pour couvrir les activités de la Conférence des Partenaires COP 22 qui se tiendra à Marrakech.

Le premier jour de la session a été marqué par un programme très riche, un éventail de sujets sur les effets les plus importants du changement climatique sur la planète, et les prévisions des modèles climatiques au Maroc , par rapport à nos  écosystèmes aussi riches que fragiles  .

NIBANI Houssine a insisté sur la nécessité d’un journaliste familier avec tous les outils et les concepts , ces derniers  peuvent être invoqués à suivre les sujets complexes mais d’actualité en ce qui concerne les changements climatiques, l’objectif est d’aboutir à une formation compatible avec leurs aspirations du journaliste, via le programme de ces deux journées.

Il a ajouté que la presse joue actuellement un rôle déterminant dans le processus de sensibilisation à travers un transfert d’un flux d’information qui se doit être d’une grande qualité à la fois sur l’aspect scientifique, que sur le mode et la technique de communication ; nécessaire pour tout changement des attitudes des citoyens , utile pour que celle ci  fassent partie de la solution en terme d’adaptation aux CC

Le programme de la première session a pu fournir des données scientifiques essentielles à la compréhension des impacts  des changements climatiques du aux gaz à effet de serre , Les journalistes ont pu discerner les phénomènes naturels à l’origine des changements climatique tel le Rayonnement solaire , émissions des gaz par les éruptions volcaniques etc.. , Nibani a d’autre part  pu porter une multitude de preuves incriminant la responsabilité majeure de l’Homme dans le réchauffement de l’atmosphère terrestre. Des dizaines de chiffres et de courbes ont été analysées et expliquée par Nibani Houssine , Preuves à l’appui les Journalistes de la Province d’al Hoceima sont dorénavant tous conscients sur les origines des des impacts des changements climatiques, sont issus à des conséquences de l’empreinte de l’Homme à travers la globalisation de l’industrialisation au niveau des pays développées juste après la deuxième guerre mondiale à partir de 1950 jusqu’à 2016.

 

La Journée du Samedi

A débuté par la la mise en relief de l’importance de l’implication des journaliste par rapport au contenu de la Convention Cadre des Nations Unis sur le Changement Climatique UNFCCC , au sujet du processus de la signature et la ratification de pays inscrit à l’Annexe 1 , contraignant ces pays pour atteindre l’objectif de d’être en conformité avec les dispositions pertinentes de la Convention à l’accès à la stabilisation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation dangereuse par l’homme dans le système climatique.

Il a été par la suite démontré à travers une analyse fine des données en compagnie des journaliste , que le Maroc se devait urgemment s’inscrire dans la stratégie de l’Adaptation , et ce à travers l’ appui et l’encouragement des programmes d’adaptation à la fois de réponse mais aussi de prévention des impacts des changements climatiques sur la biodiversité de nos riches écosystèmes .

Ceci doit se faire selon une approche du bas vers le Haus , en renforçant à la fois la résilience des écosystèmes mais aussi celles de la population riveraine des nos écosystèmes forestiers ,et côtiers marins .

Il s’agit de les protéger contre les facteurs abiotiques et biotiques qui constituent une menace directe sur la biodiversité terrestre et marine, et qui a de même un impact lourd sur le devenir de la population locale qui subsiste grâce à ces ressources . on les journaliste ont confirmé ces recommandations qui se basent des programmes d’augmentation de la résilience .

%d blogueurs aiment cette page :