Accueil > Uncategorized > AGIR & l’INRH, participent à une formation qui leur permettront d’apprendre à utiliser conjointement la haute technologie du Sea Explorer innovant avant le lancement estival des opérations au Maroc.

AGIR & l’INRH, participent à une formation qui leur permettront d’apprendre à utiliser conjointement la haute technologie du Sea Explorer innovant avant le lancement estival des opérations au Maroc.

avril 12, 2019

nibani bateau glider.jpg

Rousset, France, 8 avril 2019 – ALSEAMAR partenaire du  projet ODYSSEA ,  organise au profit de Cinq pays dont le Maroc ; un séminaire de formation intense de cinq jours sur l’utilisation du SeaExplorer Glider dans les locaux  ALSEAMAR à Rousset, France, 8-12 avril 2019.

Au terme d’une semaine intensive, les stagiaires de cinq pays de la Méditerranée orientale et d’Afrique du Nord , parmi eux l’Observatoire d’ODYSSEA au Maroc , et permettre à AGIR point focal , d’acquérir une solide compréhension et une expérience pratique de la préparation et de l’utilisation du planeur pour des missions scientifiques au Maroc , à cette occasion , un membre de l’INRH a été invité par AGIR, pour répandre cette formation  , au Maroc.

iliass.jpg

Développé par ALSEAMAR, le planeur sous-marin SeaExplorer est une puissante plate-forme de détection autonome conçue pour collecter des données sur la colonne d’eau avec une large couverture spatio-temporelle. Ce planeur multi-missions innovant peut parcourir des milliers de kilomètres et fonctionner en continu pendant plusieurs mois.

Conduit par les changements de flottabilité, le véhicule glisse silencieusement le long de la colonne d’eau tout en recueillant des données physiques, chimiques, biologiques et acoustiques. pour AGIR cet outil permettra au Maroc de mesurer en temps réel plusieurs indicateurs , qui permettront de cerner les objectifs de réduction des menaces , mais aussi de mesurer  l’évolution de la viabilité des espèces et des écosystèmes côtiers-marins en Méditerranée marocaine , et ainsi contribuer à une gestion durable des ressource basée sur des mesures scientifiques

Les deux planeurs développés dans le cadre du projet ODYSSEA transporteront trois ensembles de charges utiles de capteurs de pointe, conçus et fabriqués pour optimiser la capacité de surveillance des réseaux des observatoires.

« La formation illustre le fait que le projet ODYSSEA est prêt à commencer à utiliser ces planeurs de pointe pour obtenir des données marines méditerranéennes en temps réel diffusées par la nouvelle plate-forme ODYSSEA », a déclaré Georgios Sylaios de l’Université Démocrite de Thrace en Grèce.

« Nous lancerons les deux planeurs cet été dans les observatoires d’Al-Hoceima au Maroc et de la mer de Thrace en Grèce, ce qui permettra à ODYSSEA de fournir des informations sans précédent sur le sud de la Méditerranée et, à terme, de développer des services utiles aux communautés locales et au secteur de l’économie bleue ».

Le planeur SeaExplorer réduit la dépendance à l’égard des grands navires avec des coûts d’exploitation journaliers élevés. Aucun bateau de surveillance de surface n’est nécessaire pendant la mission. Le SeaExplorer est facile à utiliser et peut être déployé et récupéré dans les eaux côtières par des équipages minimaux utilisant de petits bateaux.

« ALSEAMAR est fière de contribuer au renforcement des capacités en Méditerranée en apportant son soutien et son expertise à travers diverses formations et ateliers organisés dans le cadre du projet ODYSSEA, » a déclaré

Romain Tricarico, directeur commercial de SeaExplorer.

%d blogueurs aiment cette page :