Accueil > Uncategorized > Celebration de la Journée Mondiale des Zones Humides « Signature d’une convention de partenariat entre la DREFLCD du Nord-Est, la FSTH, l’association Agir ainsi que l’ITPM »

Celebration de la Journée Mondiale des Zones Humides « Signature d’une convention de partenariat entre la DREFLCD du Nord-Est, la FSTH, l’association Agir ainsi que l’ITPM »

février 6, 2020

Communiqué de Presse

ATELIER RÉGIONAL SUR L’OBSERVATOIRE DU PARC NATIONAL D’AL-HOCEIMA :

PLATEFORME SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE CONSERVATION DES VALEURS ÉCOLOGIQUE  ( le 05 Février 2020 à la salle des séminaires de la FSTH à partir de 09 Heures )

signature CV 2

A l’instar des pays signataires de la convention de Ramsar, le Maroc célèbre le 2 février de chaque année la journée mondiale des zones humides. Lesecrétariat de la convention de Ramsar a choisi, pour cette édition le thème «Zones humides et biodiversité», représentant ainsi une occasion unique de mettre en avant la richesse des habitats de zones humides, l’importance et l’état de leur biodiversité; ainsi que de promouvoir des actions de restauration et de conservation de ses valeurs patrimoniales.

Dans ce sillage, la Direction Régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la Désertification du Nord Est à Taza (DREFLCD.NE) organise, le 05/02/2020 à Al Hoceima, en partenariat avec le Faculté des Sciences et Techniques d’Al Hoceima (FSTH) et l’association AGIR, un atelier régional sous le thème « l’Observatoire du Parc National d’Al Hoceima : plateforme scientifique et technique de conservation des valeurs écologiques ».

Créé en octobre 2004 sur une superficie de 48.460 ha dont 19.000 ha en zone marine, le Parc National d’Al Hoceima est la plus importante aire protégée de la côte méditerranéenne du Maroc. Il englobe un ensemble de milieux et de paysages d’une diversité physique et biologique exceptionnelle.

Le Parc National d’Al Hoceima recèle une richesse faunistique et floristique très remarquable, se traduisant par une importante colonie de Balbuzard Pêcheur, ainsi que la présence de trois espèces de dauphins: le dauphin commun, le dauphin bleu et blanc et le grand dauphin. Sur le plan floristique, des formations forestières climaciques organisées par le Thuya, le Chêne vert, le Chêne kermès, le pistachier lentisque en association avec l’oléastraie et le Caroubier. Comme il importe de noter que la côte des Bokkoyas fut inscrite en tant que zone humide Ramsar d’importance internationale en date du 16/04/2019 sur une superficie de l’ordre de 5530 ha.

Cet atelier associe un large spectre de partenaires institutionnels : FSTH, INRH, DPM, ONP et la Direction de l’environnement au même titre que des scientifiques et des ONGs environnementales actives dans le territoire du parc. L’organisation de l’atelier régional sur l’observatoire marin du PNH, est non seulement une occasion pour sensibiliser et communiquer autour des valeurs écologiques de la zone humide marine du PNH « côte des Bokkoyas » inscrite dans la liste Ramsar sous n°2379 en date du 16/04/2019, mais constituerai également une première étape pour la déclinaison opérationnelle de l’Observatoire marin du PNH.

Signature Conv

Enfin, les travaux de l’atelier régional sur les zones humides à Al Hoceima ont été ponctués par la signature d’une convention de partenariat entre la DREFLCD du Nord-Est, la FSTH, l’association Agir ainsi que l’ITPM dédiée au développement du programme de monitoring scientifique de la zone marine du Parc.

%d blogueurs aiment cette page :