Accueil > Uncategorized > Atelier sur « l’importance de la pêche responsable et son influence sur la conservation et la protection des écosystèmes côtiers marins en méditerranée marocaine »

Atelier sur « l’importance de la pêche responsable et son influence sur la conservation et la protection des écosystèmes côtiers marins en méditerranée marocaine »

décembre 8, 2013

Al Hoceima, le 08/12/13

Cilquer pour la version du Communiqué de presse Peche artisanale en Mediterrannée 

Bayane peche responsable

MarocaineVersion Française

Atelier sur « l’importance de la pêche responsable et son influence sur la conservation et la protection des écosystèmes côtiers marins 

en méditerranée marocaine »

A la demande de l’ensemble des représentants des associations et coopératives de la pêche artisanale du littoral méditerranéen marocain et dans le cadre de sa démarche participative de gestion intégrée des ressources Halieutiques, 

Chalutiers pret des falaisesA3S

l’association AGIR a organisé un atelier sur l’« Importance de la pêche responsable et son influence sur la conservation et la protection des écosystèmes côtiers marins en méditerranée marocaine ».

Cet atelier qui se déroule dans la salle des conférences de la région d’Al Hoceima Taza Taounate Guercif , ce dimanche 8 décembre 2013 a pour objectif de recueillir les avis et les réflexions des différents acteurs impliqués directement dans l’activité de pêche afin de mettre en avant la nécessité et l’urgence de la mise en place d’une stratégie concertée pour l’exploitation durable des ressources halieutiques au nord du Maroc.

Cet atelier qui rassemble une cinquantaine d’acteurs représentant environ 3000 pêcheurs artisans va permettre tout d’abord de réfléchir sur l’état de dégradation importante de l’écosystème côtier-marin ainsi que la forte baisse des ressources halieutiques et de donner leurs avis sur les impacts directes principalement vis-à-vis l’activité de la pêche artisanale. Les représentants des pécheurs artisans tirent la sonnette d’alarme sur le mode d’exploitation de la pêche démersal et aux diverses pratiques non respectueuses qui privilégient un gain économique immédiat au détriment d’une exploitation durable à moyen et long terme.

Alors que les représentants des pécheurs artisans venaient de faire part de leur bonne impression vis-à-vis du très sérieux contrôle effectué par la DPM, grâce au port du VMS. Néanmoins, ils sont d’autant plus inquiets face au désengagement récemment noté chez certains acteurs qui contournent sciemment les lois concernant les zones de pêches, notamment le respect des 3 milles.  Ces lois qui n’ont pas encore permis à l’heure actuelle la protection de l’écosystème marin doivent selon eux être renforcées et réellement appliquées, et demandent aux responsables de ne pas céder à ces pressions dont l’issue ne peut être que fatale vis-à-vis du futur de nos écosystèmes côtier-marins .En outre, ils ont toujours réclamé l’adaptation d’une stratégie spéciale pour gérer de manière différentielle la pêche artisanale et la pêche semi-industrielle.

Par ailleurs, cet atelier permettra aux pêcheurs artisans d’éveiller leurs intérêts pour les aides du gouvernement Marocain qui prévoit dans le cadre de son projet Halieutis des subventions visant à l’adaptation des techniques de pêches. Ces subventions sont de vraies opportunités et elles devraient permettre aux armateurs de pêche côtière et aux patrons de la pêche artisanale de faire face aux difficultés rencontrées. 

Cilquer pour la version du COMMUNIQUE DE PRESSE Version arabe

%d blogueurs aiment cette page :